• Paillasson ?

Un paillasson désigne une natte en fibres dures que l’on place devant la porte des appartements ou des maisons afin de s’y essuyer les pieds avant d’entrer.

Clairement le paillasson on s’en sert pour “s’essuyer les pieds” des saletés qui sont sous nos chaussures. Et quand arrive l’heure de s’en débarrasser il ne nous vient pas une larme à l’oeil !

C’est certainement pas à cette image que vous voulez être associé ? Et pourtant c’est ce terme qui est utilisé pour décrire l’attitude réflexe des personnes passives.

Quésaco ?

L’attitude paillasson en question.

C’est l’attitude des personnes qui dans une situation donnée ne s’affirme pas. En effet, elles se posent en victime de leurs peurs et de leurs croyances (lire l’article à ce sujet) et baissent les bras littéralement.

Pour elles – dans leur esprit – le combat est perdu d’avance, il ne vaut pas la peine de s’exprimer. Ce sont les personnes qui souffrent d’une faible confiance en eux et de mésestime personnelle.

Être “paillasson” c’est accepter l’emprise des autres sur soi, subir la domination, renier ses émotions. Pas de vagues et tout le monde est content… sauf le paillasson ! Mais il se garde bien de la faire savoir…

Étude de cas: un exemple d’attitude paillasson.

A  58 ans, Jean est fait figure d’ancien dans son entreprise. Il occupe un poste de commercial qui a fait ses heures de gloire. Mais, il n’a pas su s’adapter aux évolutions techniques et technologiques liées à sa profession. Il est complètement largué lorsqu’on lui parle de nouvelles méthodes de prospection en ligne, marketing digitale: il appartient à une autre génération…

Il n’a pas réagit plus que ça, lorsque les jeunes recrues ont commencé à le surnommer “papi”. Il a même trouvé ça plutôt touchant. Sauf qu’au fur et à mesure, les sous-entendus et moqueries se sont enchainées. Aujourd’hui, il est clairement la risée de tous et ne trouve aucun soutient de la part de sa hiérarchie? Pire, ceux là même qui devraient le “défendre”, y vont de leurs propres plaisanteries.

Jean fait comme si de rien n’était, comme s’il n’entendait rien et s’enferme dans son mutisme pour ne pas entrer en conflit. En conséquence de quoi, il finit par en dormir mal la nuit, va travailler avec la boule au ventre et devient irascible avec ses proches.

Avantage et inconvénient de l’attitude paillasson.

En analysant la situation précédente – ou si vous analysez d’autres cas autour de vous, voire votre propre situation – on peut tirer les conclusions suivantes:

L’attitude passive dite paillasson présente un avantage. Mais lequel? Cette attitude part avant tout d’une volonté de ne pas entrer conflit avec les autres. Il y a au fond une volonté profonde de pacifier une situation donnée. Et les personnes qui arborent cette attitude possèdent en réalité une vraie capacité d’écoute et d’empathie.

Le problème c’est bien évidemment l’excès. Car à force de ne pas réagir le Paillasson finit par ne plus s’écouter lui-même et nier sa réalité d’Être vis-à-vis des autres.

Dès lors, adopter une attitude paillasson ou passive consiste à remettre son pouvoir aux autres ! Non seulement vous ne vous faites pas respecter, mais vous ne vous respectez pas vous-même. Et le tout continu ainsi de s’exercer dans une sorte de cercle vicieux dont il devient de plus en plus difficile de sortir.

 

 

Les conséquences sont non seulement psychologiques mais également physiques, avec le développement d’un état de stress et d’anxiété, de troubles du sommeil… Il y a intérêt et même urgence à agir afin de ne pas rester enfermé dans ce genre d’attitude. Comment faire?

Comment s’en sortir et ne plus être un paillasson ?

En rétablissant l’équilibre sur la balance de la domination pour évoluer vers un comportement assertif.

OSER et reprendre sa juste place dans sa relation avec les autres. Non pas en devenant plus agressif pour compenser, mais en faisant preuve d’assertivité. C’est-à-dire en s’affirmant dans le respect des autres, en établissant un rapport gagnant-gagnant.

Si vous êtes intéressés pour savoir comment Oser dire et faire les choses alors lisez ces articles:

N’hésitez pas à laisser un commentaire et à partager cet article s’il vous a plu.