Oui, je vous assure: Nous avons toujours le choix ! Et c’est le sujet que je vais aborder avec vous dans cet article. Afin de vous inciter à vous placer aux commandes de votre vie et non plus en spectateur-victime.

Nous passons notre temps à nous plaindre. Et nous justifions même le fait de nous plaindre par des résultats scientifiques qui mettent en évidence que: se plaindre est “bon” pour la santé ! Parce que cela contribue à évacuer du stress. Comme une sorte de cocotte-minute lorsqu’on soulève la soupape.

En effet ce sont des chercheurs allemands qui ont fais ressortir que râler allongerait de 2 ans l’espérance de vie. Génial !

Mais, il y a encore mieux pour vivre mieux et plus longtemps. Je ne vous parle pas de deux ans de rallonge, non ! Je vous parle d’avoir une vraie qualité de vie. Si râler rallonge votre vie de deux ans alors imaginez si vous arrêtiez de râler tout simplement. Et c’est tout à fait possible, grâce – comme d’habitude – à un switch de votre Mindset, qui consiste à admettre une bonne fois pour toute que nous avons toujours le choix!

Un des choix les plus cornéliens qui soit …

Pourquoi dire que nous avons toujours le choix?

Il y a une chose, indéniablement et même parfois malheureusement, que nous ne pouvons pas changer: c’est le Passé.

Le Passé est un espace temporel complètement figé. Et donc la seule vraie marge de manœuvre dont nous disposons se situe dans le Présent. Par rapport à la personne que nous sommes maintenant, notre façon de pensée et d’agir actuellement et les choix que nous opérons au moment présent.

S’il nous arrive une “galère” – une situation inconfortable – c’est le choix de comment nous allons réagir face à cette situation qui va être déterminant.  Est-ce qu’on va décider de subir ou alors de réagir?

N’avez-vous jamais entendu cette histoire d’un père alcoolique qui avait deux fils. L’un des deux devint également alcoolique tandis que l’autre ne toucha jamais une goutte d’alcool. Lorsqu’on leur demandait  les raisons d’un tel comportement, ils avaient la même réponse: “J’ai observé mon père…”.

Cette histoire illustre à la perfection la question du choix que nous avons tous – tout le monde ! – d’appréhender une situation.

Et même pour ceux qui se sentent obligés de rester dans une situation, aussi inconfortable soit-elle, ne vous détrompez pas: c’est encore votre choix !

Vous n’aimez pas votre travail alors démissionnez et faites autre chose qui vous passionne. Et à ceux qui diraient: Mais ça va pas !? j’ai besoin d’argent, comment je vais faire pour survivre? Je leur réponds “créez les conditions de votre démission ! ne claquez pas la porte de votre bureau du jour au lendemain mais appliquez vous à développer en parallèle une activité et le moment venu: démissionnez ! “.

Vous voyez que nous avons toujours le choix ! Soit vous faites le choix de resté employé dans un travail qui ne vous plaît pas parce que vous misez sur la sécurité et le confort d’une rémunération fixe. Soit vous choisissez de créer les conditions qui vous permettront de faire le job de vos rêves… Mais quoiqu’il en soit c’est toujours une question de choix.

Notre vie entière est faite de choix.

Depuis le moment où nous ouvrons les yeux, jusqu’à celui où nous les fermons: nous faisons des choix. Celui de se lever ou non. A telle heure et pas une autre. D’exécuter telle ou telle action dans tel ou tel ordre.

Derrière chaque action – même inconsciente – se cache toujours un choix.

D’ailleurs de très grands entrepreneurs et chefs D’États s’épargnent la nécessité d’opérer certains choix afin de se préserver de la fatigue décisionnel et rester focus sur les choses importantes qu’il doivent gérer. Je pense notamment à des personnes comme Steve Job ou Barack Obama…

En fait, les actions que nous faisons quasi-automatiquement et de façon souvent inconsciente nous font croire que nous n’opérons pas de choix et que seules celles qui nécessite un effort conscient relèvent du choix.

Vous brossez les dents le matin. C’est votre choix. Vous pourriez très bien ne pas le faire. Mais la perspective d’avoir des caries et les normes sociales ont  contribué à “in-conscientiser” le choix que vous faites de vous brosser les dents. Il n’en reste pas moins un choix…

Tout ce que nous faisons est un choix que nous prenons, de la plus simple des actions jusqu’à celles qui peuvent changer une vie. Mais nous restons guidé par les conséquences de nos choix. C’est précisément ce qui nous fait croire – à tort – que nous sommes prisonnier de notre condition. Alors comment faire pour se délivrer ?

 

Vous pouvez faire le choix d’agir pour sortir d’une situation qui ne vous convient pas…

Responsabilisation et appropriation.

La première des choses que nous devons entreprendre lorsqu’il s’agit de sortir du processus de victimisation dû au fait que nous nous sentons obligé de subir les choses qui nous arrive est de nous responsabiliser.

En effet, ce qu’il faut bien comprendre c’est que personne, je dis bien personne, n’est responsable de ce qui nous arrive dans la vie. Et une fois que vous aurez compris ça, votre vie va littéralement changer.

Se responsabiliser c’est cesser d’être “malheureux”, cesser de se plaindre et chercher des solutions. Devenez proactif, prenez les rênes de votre vie et passez à l’action pour obtenir les résultats que vous voulez. Il y a toujours une solution et ceux qui n’en trouvent pas – malheureusement – se cachent derrière des excuses. Vous trouvez que j’ai un discours super tranché sur le sujet ?! C’est vrai et j’assume. Parce que c’est l’entière vérité ! Et c’est valable pour tout le monde.

S’il y avait moins de personnes pour vous plaindre quand vous gémissez pour rien alors peut-être qu’enfin vous vous sortiriez les doigts… OUPS ! j’y vais peut-être un peu fort là…

Bref, ce qu’il faut retenir, c’est que nous sommes les seuls à pouvoir apporter les changements que nous souhaitons dans notre vie. Nous avons le choix ! Ne dites plus: ” Si seulement… J’aimerais bien mais… C’est de la faute… Je n’y peux rien c’est comme ça…” Mais voilà ce qu’il faut plutôt dire ” Je peux choisir de… ou Je peux y arriver… Je peux apprendre… et Je peux changer les choses ! “.

Vous devez vous approprier vos actions. Parce que vos actions sont le résultat de choix délibérés que vous faites et que vous effectuez en fonction de vos valeurs et vos désirs de changement.

A partir du moment où vous avez un contrôle sur une chose, alors vous pouvez agir sur cette chose et la transformer en ce que vous voulez qu’elle soit. Parlons glauque: Vous n’avez pas le contrôle sur la mort. Vous ne pouvez pas agir directement sur celle-ci. Mais vous pouvez agir sur votre attitude face à la mort. Et ça, ça change tout…

Alors, soyons conscient qu’aucune amélioration ne sera possible si nous ne prenons pas la responsabilité des résultats que nous obtenons. Et agissons en conséquence. Parce que Nous avons toujours le choix !

Et pour aller plus loin

Je vous invite à télécharger gratuitement – en remplissant le formulaire ci-dessous – le guide “Les 5 piliers de la Réussite” afin de connaître les domaines dans lesquels concentrer vos forces pour implémenter la réussite dans votre vie.

Et N’hésitez pas à partager cet article et à laisser un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Les 5 piliers de la réussite.

Comment atteindre vos objectifs avec succès et être enfin libre de mener la vie dont vous rêvez ?!