Vous et moi, aujourd’hui, nous allons remédier à une petite lacune.

Si vous me suivez depuis un certain temps – et pour les autres “Bienvenue” et consultez cette page – vous aurez certainement remarqué que je n’ai pas encore beaucoup abordé le volet “Communication” de mon concept.

Et c’est très précisément ce que je m’apprête à faire dans cet article – ou plutôt dans une série d’articles -, dans lesquels je vais m’attaquer à vous présenter la Programmation Neuro-Linguistique.

En avez-vous déjà entendu parlé? Et savez-vous précisément de quoi il s’agit?

Malgré un nom qui peut paraître assez rebutant, il s’agit d’une technique de psychologie permettant de modifier nos schémas de pensée pour mieux communiquer avec les autres. C’est donc une méthode de communication. Et si je n’étais pas objective, je dirais même qu‘il s’agit de LA méthode la plus efficace pour communiquer avec soi-même et les autres.

Mais je vous laisse vous faire votre propre avis… Je ne voudrais pas vous influencer.

En attendant, découvrons ensemble:

Qu’est-ce que la P.N.L. ?

Un peu d’histoire… très peu…

La Programmation Neuro-Linguistique a vu le jour dans les année 1970 en Californie lorsque deux hommes Richard Bandler – alors étudiant – et John Grinder – professeur – ont décidé de s’associer pour étudier des personnes considérées comme des excellents communicateurs.

Leur but?

Dégager un modèle de communication basé sur l’excellence. Ils voulaient savoir comment arriver à obtenir un résultat souhaité en se mettant dans les meilleurs dispositions possibles pour l’obtenir.

La P.N.L consiste donc à apprendre à penser et à communiquer plus efficacement avec les autres et avec soi.

Stop la mauvaise presse !

La P.N.L. jouit dans la “tête” de certaines personnes d’une mauvaise réputation. ils y voient en effet une technique permettant à ceux qui la maîtrise de MANIPULER les autres.

Soyons clair. Toutes nos relations sont basées sur un jeu de pouvoir. Nous influençons autrui en permanence.

Ce n’est pas la P.N.L qui est “mauvaise”. Ce qui va opérer une différence, c’est le but que VOUS recherchez:

  • Si votre but est uniquement tourné vers votre intérêt personnel, aux dépens des autres, alors oui, il s’agit de manipulation, et non, votre intention n’est pas louable.
  • Si votre but sert vos intérêts (et c’est normal) mais qu’il vise également à profiter à l’autre partie, alors votre intention est louable et vous faîtes preuve d’INTÉGRITÉ. Votre relation à autrui s’inscrit donc dans un rapport gagnant-gagnant.

Pourquoi un tel nom ?

Les 3 termes associés pour définir et nommer la technique baptisée P.N.L prennent tout leur sens dans ce à quoi ils font référence.

On part du principe que tout le monde naît avec la même structure neuronale de base. Et que ce qui fait la différence, c’est la manière dont nous contrôlons notre système nerveux.

Ainsi,

Programmation –> renvoie à a théorie de l’apprentissage et fait référence à la façon dont nous “codons” mentalement nos expériences.

Neuro –> en référence à notre système neurologique. L’idée étant que notre système de pensée – fruit de nos expériences vécues à travers nos représentations sensorielles – active notre système neurologique qui lui-même agit sur notre physiologie, nos émotions et notre comportement.

Linguistique –> fait référence au langage comme vecteur de compréhension du monde, de conceptualisation et de transmission de nos expériences.

En somme, la P.N.L. est une science de la communication, qui traite de la façon dont les êtres humains fonctionnent. Elle fournit les outils permettant d’opérer des changements personnels et structurels pour obtenir les résultats recherchés, et ce, dans tous les domaines.

La P.N.L repose sur 4 piliers.

Le rapport.

C’est tout l’intérêt et la fascination du modèle que propose la P.N.L. en ce qu’elle propose non seulement de créer une relation avec les autres – communication classique – mais également avec soi.

Ce 1er pilier vise à aboutir à une communication satisfaisante par l’établissement d’un rapport entre deux individus ou groupes d’individus.

Le rapport précède la communication en elle-même. Il repose sur la confiance et l‘intégrité. Il s’agit d’établir une relation bilatérale, d’une manière de se comporter avec les autres fondée sur le respect mutuel et l’échange.

Lorsque le rapport est correctement établi, les choses se font bien plus facilement et vous économisez du temps de l’argent et de l’énergie. C’est donc la clé du succès et de l’influence (pas de manipulation !).

La P.N.L fournit les repères et les moyens pour identifier, établir et façonner un rapport.

La représentation sensorielle.

En P.N.L nous apprenons à appréhender notre univers avec tous nos sens.

A travers nos sens nous apportons une définition au monde qui nous entoure et ainsi nous créons notre propre réalité.

Pensez à un plat savoureux –  votre plat préféré:

  • Vue: vous visualisez la disposition des aliments dans l’assiette, la couleur de la nappe etc…
  • Ouïe: vous entendez le bruit des couteaux et des fourchettes et les sons émanant de l’environnement…
  • Toucher: vous appréciez les textures dans votre bouche, le froid des couverts en métal entre vos mains…
  • Odorat: l’odeur alléchante du plat envahie vos narines…
  • Goût: vous salivez n’est-ce pas?

Et tout ça juste par le pouvoir de la pensée ! Tel est le pouvoir de la représentation sensorielle.

Prendre conscience de son processus de pensée permet d’avoir le contrôle sur sa façon de penser. Et la P.N.L donne les clés pour utiliser nos sens au profit d’une vie plus enrichissante.

Tout autant que notre expérience vécue à travers nos 5 sens traduit notre système de représentation, tout autant le langage utilisé reflète ce système de représentation.

Être attentif aux mots que nous utilisons et à ceux qu’utilisent les autres permet d’en apprendre énormément à ce sujet et facilite l’établissement du rapport.

La pensée en termes de résultats.

Ce pilier suppose que vous devez penser à ce que vous voulez plutôt que raisonner en termes de problèmes à surmonter.

Penser de la sorte permet de prendre les meilleures décisions et faire les choix les plus adaptés.

Voilà en quoi une manière de penser axée sur les “problèmes” -sur ce qui ne va pas et “à qui la faute?” –  ne vous est pas profitable:

Parce que cela vous empêche

  • de penser aux résultats que vous souhaitez obtenir.
  • d’étudier les précédents succès, d’apprendre de la réussite des autres et de les reproduire en reprenant leur stratégie.

La flexibilité comportementale.

Un des éléments clés de l’utilisation de la P.N.L est la flexibilité comportementale. Cela signifie qu’il faut savoir faire preuve de souplesse quand votre stratégie ne fonctionne pas pour obtenir ce que vous voulez.

En P.N.L, vous pouvez vous adresser à une personne ou à mille, peu importe, vous êtes à 100% responsable de la communication. Les autres adopteront l’attitude, les comportements, bref la réponse suscitée par ce que VOUS leur communiquez.

C’est comme si vous vous adressez à quelqu’un sur un ton agressif. Ne soyez pas étonné de ne pas recevoir de câlins en retour.

En clair, lorsque vous vous adressez à une personne, cela agit sur son état intérieur et provoque un comportement extérieur. C’est ensuite à votre tour de réagir à ce comportement de façon intérieure puis extérieure et ainsi de suite.

Ainsi, pour maîtriser “le système” vous devez faire preuve de la plus grande flexibilité. Plus vous serez flexible et plus vous aurez le contrôle.

La P.N.L contient les clés qui permettent d’optimiser son sens de la flexibilité.

Pourquoi adopter un tel modèle de communication ?

Telle qu’initiée par Bandler et Grinder, la P.N.L repose sur l’étude des stratégies mises en œuvre par les meilleurs communicants. Elle s’attache donc à modéliser des modèles d’excellence dans tous les domaines.

A partir du moment où vous serez en mesure d’utiliser efficacement la boîte à outils de la P.N.L, il vous sera possible d’atteindre plus facilement et plus rapidement vos objectifs.

Il vous suffira en effet de prendre “exemple” sur un modèle – quelqu’un de bon dans un domaine qui vous intéresse – et de modéliser sa stratégie. Autrement dit, d’apprendre de lui.

La modélisation ou imitation d’un modèle est le plus instinctif et le plus primitif des apprentissages. Rappelez-vous quand vous étiez petit ou observez le comportement des enfants. Ils agissent et apprennent par mimétisme. Ils observent leurs ainés et reproduisent leur manière de faire.

Au final un tel modèle de communication contient tous les principes, les outils et toutes les clés pour faire face à toutes les situations, de la maîtrise des émotions, à la confiance en soi, et bien plus encore…

Pour aller plus loin…

Voilà pour ce qui est de la petite présentation introductive à la programmation neurolinguistique. J’espère qu’elle vous a plût, qu’elle a piqué votre curiosité,  et vous a donné envie d’en savoir plus. D’ailleurs, n’hésitez pas à me le dire en commentaire.

Dans le prochain volet consacré à la P.N.L je partagerai avec vous les hypothèses de base, et plus précisément des présuppositions de la P.N.L. c’est-à-dire les généralisations sur le monde les plus influentes et lui servant de fondement.

Je vous invite donc si vous souhaitez être tenu informé des futures parutions concernant cette série d’articles notamment à vous abonner à la newsletter.

Je veux m'inscrire et revevoir toutes les actualités.

D’ici là, je vous invite si ce n’est pas encore fait à vous munir de votre guide gratuit que j’ai intitulé “les 5 piliers de la réussite“. J’y évoque de la façon la plus abordable les 5 domaines dans lesquels vous devriez concentrer vos actions pour implémenter la réussite dans votre vie, autrement dit pour ATTEINDRE VOS OBJECTIFS. Ce guide offert s’adresse précisément à tous ceux et celles qui veulent atteindre leurs objectifs à coup sûr. Pour en savoir plus, cliquez ICI.

Et n’oubliez pas: on avance ensemble !