L’échec, qui se définit comme étant le fait de ne pas réussir, de ne pas obtenir quelque chose, un résultat, peut devenir, à trop le considérer, votre pire ennemi lorsque vous souhaitez entreprendre ou que vous entreprenez déjà, peu importe l’objectif fixé.

Surmonter l’échec et le transformer en réussite, c’est un gage de succès !!!

L’échec peut vous contrôler de deux façons différentes:

  • soit que la peur d’échouer vous paralyse et vous empêche de vous lancer dans votre projet (c’est d’ailleurs la base de la procrastination…)
  • soit que l’action que vous menez pour atteindre un objectif se solde par un échec et vous incite à abandonner.

Je vous propose dans cet article de voir:

  • comment ne plus avoir peur de l’échec
  • comment surmonter l’échec et le considérer comme une donnée factuelle non définitive
  • mes 3 conseils pour transformer un”échec” en réussite ,afin de ne plus être entravé dans la réalisation de vos objectifs.

Comment ne plus avoir peur de l’échec.

La peur de l’échec est considéré comme étant le principal obstacle à la réalisation personnelle.

Ceux qui ont peur de l’échec font un réel blocage qui les pousse à l’inaction.

Voilà un exemple de leurs pensées et croyances:

  • même pas la peine d’essayer, ce n’est pas mon truc
  • je suis trop Ceci ou Cela pour y arriver
  • etc …

Notons que ce genre de raisonnement peut être accentué par l’influence de l’entourage !

Il s’agit d’un ensemble de jugements et de croyances négatives qui empêchent d’agir pour ce que l’on veut obtenir, au point même de faire croire aux porteurs de ces croyances qu’ils n’ont même pas besoin d’obtenir ces choses.

Il s’agit à mon sens d’un phénomène de compensation de l’estime de soi et de la confiance en soi, qui consiste à mieux assimiler l’idée de ne pas être intéressé par un objectif particulier plutôt qu’assumer de ne pas être en mesure de l’atteindre.

Petite précision: ces personnes pensent ne pas être en mesure d’atteindre un objectif alors que la réalité c’est qu’ils ne savent pas comment faire pour atteindre cet objectif, nuance !!!

En gros, ceux qui pensent ainsi sont victimes de leurs croyances limitatives et se voilent littéralement la face.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur les croyances limitantes et obtenir une méthode qui permet de vous en débarrasser, je vous invite à lire l’article spécialement dédié en cliquant ICI.

Revenons à nos moutons.

Que faire si vous avez peur de l’échec?

  • Identifiez et Reconnaissez votre peur ! cessez de vous cacher derrière des faux-semblants, des croyances limitantes
  • Reprenez confiance en vos capacités, en utilisant des techniques d’autosuggestion positives par exemple, “je suis capable… je peux le faire”…
  • Prenez du recul et éloignez vous de toute source environnementale susceptible de vous décourager. Vous savez, les soi-disants amis avec leurs propos dévalorisants qui vous tirent vers le bas…
  • Passez à l’action: c’est l’étape primordial !!! faites des petites actions au début, agissez par plaisir, mais s’il vous plaît AGISSEZ !!!

Deux autres étapes très importante pour vous aider, et que je m’apprête à développer:

  • tout le monde connaît l’échec, mais ceux qui ont les plus belles réussite.
  • considérez que l’échec n’existe pas, ce n’est qu’un feedback.

Voyons cela plus en détails.

Comment surmonter l’échec?

Non seulement tout le monde connaît l’échec, même les plus “grands” mais l’échec fait parti de la réussite.

La route qui mène au succès est parsemée d’échecs. L’essentiel c’est d’être persévérant et de ne pas abandonner.

Tout le monde connaît l’échec

Quoique vous fassiez, à partir du moment où vous entreprenez une action, deux issues sont possibles: l’échec ou la réussite. On ne peut pas réussir à tous les coups du premier coup ! où serait le plaisir ?

Prenons quelques exemples concrets:

Steven Spielberg → refusée par trois fois de l’université de Californie de Théâtre, cinéma et télévision. Au lieu de baisser les bras, il s’est orienté vers une autre université et aujourd’hui c’est un réalisateur, scénariste et producteur de cinéma dont la réputation n’est plus à faire !

Thomas Edison → le plus grand inventeur de tous les temps est celui là même dont les professeurs estimaient qu’il était “trop bête pour apprendre quoi que ce soit” et qui s’est fait licencié deux fois au motif d’inventeur non productif.

J. K. Rowling → célèbre auteure de la saga Harry Potter: combien de maisons d’édition lui ont fermé la porte ?!!

Stephen King → s’est vu refusé le manuscrit de “Carrie” une bonne trentaine de fois !!!

Georges Lucas → HEUREUSEMENT qu’il n’a reculé devant rien pour produire et nous offrir le magnifique space-opéra qu’est Star Wars !!! ça se voit que je suis fan ou pas ?! Bref…

Abraham Lincoln, Michael Jordan, Oprah Winfrey, Elvis Presley, Marilyn Monroe, Walter Disney et tellement d’autres ont connus l’échec avec d’être les célébrités à succès que l’on connaît maintenant….

Tout cela nous montre que la réussite ne vient jamais sans échec, je dirai même plus, et je ne suis pas la seule à le dire: la route vers la réussite est parsemée d’échec !

L’échec fait partie de la réussite

L’échec est un feedback. L’échec est un apprentissage.

Tout ce que vous faîtes et qui ne fonctionne pas, vous apprend ce qu’il ne faut pas faire pour réussir.

Je n’ai pas échoué. J’ai simplement trouvé 10 000 solutions qui ne fonctionnent pas.

Thomas Edison.

Il faut considérer l’échec comme un simple résultat, peut-être pas le résultat escompté, mais résultat quand même aux vus des moyens mis en oeuvre.

C’est la raison pour laquelle, si vous voulez des résultats différents, vous devez agir de façon différente.

Ne pas obtenir le résultat voulu ne signifie pas que vous ne l’obtiendrez jamais. Cela signifie tout simplement qu’il va vous falloir mettre en place des process différents pour y arriver.

Prendre conscience de cela c’est prendre conscience que l’échec n’existe pas!

Sur le chemin de la réussite, ce qu’on appelle “l’échec” est juste un temps offert au bilan et au réajustement.

Si la réussite était si facile à atteindre, tout le monde serait assis au panthéon du succès… et disons-le franchement elle n’aurait pas le même goût !

En définitive, “l’échec” c’est apprendre pour avancer vers la réussite.

Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends.

Nelson Mandela.

Voyons maintenant quelques conseils qui vont vous permettre de savoir:

Comment transformer un échec en réussite?

CONSEIL N°1: raisonner en terme de résultats.

La première des choses à faire face un constat “d’échec” est d’analyser le résultat obtenu, afin de tirer les leçons de l’expérience.

Saviez-vous que des rencontres entrepreneuriale nommées “Failcon”, sorte de conférence sur l’échec sont organisées pour réunir des entrepreneurs autour de ce thème ?! Même Google a droit à sa failcon !!!

Lorsque vous raisonnez en terme de résultats vous laissez les portes ouvertes vers la réussite. Vous ne faites pas de l’échec une fin en soi, quelque chose d’irréversible et de définitif: cela permet tout simplement de rebondir et d’avancer !

CONSEIL N°2: être focus et optimiste.

Restez concentré sur vos objectifs et croyez en la possibilité de les atteindre.

Il ne faut surtout pas que le fait de ne pas obtenir le résultat souhaité vous détourne de votre objectif principal. Ne faites pas une montagne de votre non-réussite !

De même, cultivez l’optimisme face à l’échec. Il s’agit de voir un échec comme un réelle opportunité:

  • de recommencer sur de nouvelles bases
  • d’apprendre quelque chose de nouveau
  • de stimuler son cerveau à la recherche de nouvelles solutions

CONSEIL N°3: être persévérant.

Tel un sportif de haut niveau, vous devez répéter sans arrêt jusqu’à arriver à atteindre vos objectifs.

Attention: Il ne s’agit pas de répéter la même action, celle qui n’a pas permis d’atteindre l’objectif MAIS d’envisager autant d’actions différentes susceptibles de conduire au résultat voulu.

La persévérance consiste à ne pas abandonner son objectifs et à entreprendre continuellement les actions permettant de les atteindre.

Un sportif comme Tiger Wood est un modèle de travailleur acharné. Son entraînement est colossal et peut paraître répétitif pour un novice. Or, chaque frappe de balles est autant d’ajustement pour atteindre un niveau d’excellence dans la pratique.

Soyez donc persévérant dans l’atteinte de vos objectifs, ne vous découragez surtout pas…

En conclusion, la perception que l’on a de l’échec est une question de point de vue, et pour prospérer, pour avancer, ou tout simplement pour réussir dans la vie, il est primordial d’avoir une vision positive de l’échec.

N’hésites pas à me faire part en commentaires de ton point de vue face à l’échec: es-tu de ceux qui n’agissent pas par peur ou qui abandonne au moindre échec ? Si tel est le cas j’espère que tu sauras tirer tous les bénéfices de cet article afin de faire de l’échec ton allié vers la réussite.

Avec Gratitude.

Peace.

Isabelle.