Cela ne fait maintenant que 4 semaines que j’ai commencé le bloging, mais j’en ai rêvé bien avant.

Toutes mes pensées et mon énergie étaient tournées vers la réalisation de ce blog : comment créer un blog ? quel hébergeur ? Gratuit ou non ? Quel thème ? Quels widgets ? Comment apporter plus de valeur à mes lecteurs ? Etc… Etc…

J’avais une idée bien précise de ce que je voulais mettre en place et j’avais même pris grand soin d’écrire des articles en avance.

Malgré toutes ces précautions et en dépit de toute ma bonne volonté, j’ai vite été confrontée à un problème contemporain : celui du TEMPS.

 

Comment un mauvaise gestion du temps peut vous empêcher d’atteindre vos objectifs.

 

Le problème de gestion du temps est la conséquence de la procrastination.

J’ai toujours eu une tendance «naturelle» à la Procrastination, et ce, depuis mon plus jeune âge : j’aimais prendre le temps, prendre mon temps…

Les facilités que j’avais à accomplir les tâches ou devoirs qui m’étaient attribués ont eu pour effet de m’inciter à agir sous l’effet du stress comme s’il était un allié, pour plus de challenges.

Alors je procrastinais :

 

  • je me laissais distraire,
  • il y avait toujours plus important à faire,
  • j’évaluais très mal le temps alloué à l’accomplissement d’une tâche,

Et lorsque je n’attendais pas le stress pour agir, c’était la peur de l’échec qui me poussait à l’inaction…

La procrastination dénote, en effet, un certain manque de confiance en soi.

En résumé, dans ma version béta :

Je remettais souvent à demain les choses qui pouvaient attendre.

J’aimais me vautrer dans le canapé, parcourir mes réseaux sociaux, surfer sans but sur le Web etc…

Sauf que :

les choses qui pouvaient attendre ont finit par devenir urgentes, et le temps que je pensais prendre pour moi s’était vite évaporé : je n’avais plus de temps libre !

Je finissais par courir après le temps, faire les choses à la va-vite, en les bâclant le plus souvent, et en négligeant d’autres au détriment de mon épanouissement.

Dans ma version 2.0 : j’ai décidé de bannir la procrastination de ma vie !!! et pourtant je me suis retrouvée débordée…

 

Comment ?

Je dois composer, peut-être comme vous, avec ma vie de famille, mes obligations professionnelles, ma vie sociale, mes nouvelles activités en corrélation avec mon développement personnel, et la tenue de ce blog…

Ne plus procrastiner ne s’est pas fait du jour au lendemain : les mauvaises habitudes ont la vie longue… et il fallait compter le temps de remplacer mes travers par de nouvelles bonnes habitudes…

Il y avait également un paramètre que je n’avais pas pris en compte : j’avais rédigé des articles d’avance pour gérer et optimiser mon temps.

Seulement, après coup, en les relisant, ils ne correspondaient plus au message que je voulais véhiculer, je les trouvais sans âme, je ne pouvais décemment pas les publier …

Envahie par la pensée de toutes ces choses que je devais faire ou refaire, j’en avais du mal à m’endormir…

 

Comment ne pas être débordée? Comment garder de la sérénité malgré un programme chargé ?

J’ai recherché, et je pense avoir trouvé (pour ce qui me concerne) le moyen de ne plus employer l’expression : « je n’ai pas le temps ! ». Et voici comment j’y suis arrivée:

Je me suis libérée du temps !!!

 

Comment optimiser son temps et avoir plus de temps libre ?

 

Gérer son temps pour devenir plus productif.

 

Avoir plus de temps libre.

1- Au diable les activités « inutiles », tous ces moments où je flânais, errant sans but sur la Toile ou consultant pour la énième fois mes comptes de réseaux sociaux et mes mails…

Vous n’imaginez même pas le temps qu’on peut passer sans s’en rendre compte dans ce genre d’activité (chronophage). C’est fou le temps que j’ai gagné juste en réduisant au maximum ces activités.

Cela ne veut pas dire que je ne consulte plus mes réseaux, ma boîte mail ou que je ne surfe plus sur Internet. Mais maintenant je le fais consciemment à des moments dédiés et parce qu’il est utile de le faire.

J’ai compris que pour se libérer du temps, il fallait cibler les activités «inutiles» ou du moins qui ne revêtent pas une grande importance, et tout simplement les bannir ou y consacrer un minimum de temps.

2- Deuxième cheval de bataille: Stop à la procrastination!!! VRAIMENT !!! Fini de remettre à plus tard ou à demain.

J’ai vite mis le doigt sur le côté néfaste de cette pratique, en terme de stress et de sentiment d’inachevé, voire déception.

Par exemple :

j’ai souvent, par le passé, repoussé une séance de sport jusqu’à ne pas y aller du tout. Je ne me sentais pas fière et j’étais même déçue de ne pas y être aller.

Mais comme le sport n’était pas la seule chose que j’avais repoussé dans la journée, il me fallait faire des choix.

Je sacrifiais donc des activités personnelles pour accomplir d’autres tâches dont la réalisation importait à d’autres que moi.

J’ai donc fais le choix d’avoir le choix, celui de réaliser des tâches au moment voulu, au moment choisi, au moment opportun afin de ne plus avoir à sacrifier des activités qui me tiennent à cœur pour mon épanouissement personnel.

 

Optimiser son temps : quels outils utiliser?

A tous ceux qui comme moi doivent faire face à un réel problème d’organisation :

1- Je conseille de commencer à lister pêle-mêle toutes les tâches que vous devez accomplir : en gros, optez pour la technique de la TO DO LIST.

Non seulement cela permet de se libérer l’esprit, mais également de ressentir une grande satisfaction à chaque fois que vous rayerez de la dite liste une tâche accomplie.

2- Ensuite, priorisez vos tâches, de la plus urgentes à la moins importantes. Voilà comment gérer votre temps va vous permettre de vous libérer du temps.

L’ensemble des pratiques que je vous liste ici sont des pratiques que j’utilise personnellement et que je vous recommande en connaissance de cause.

Afin de prioriser mes tâches, j’utilise, et je vous invite à utiliser, la matrice d’Eisenhower.

Il s’agit d’un outil d’analyse et de gestion du temps qui permet de classer les tâches à accomplir en fonction de leur urgence et de leur importance.

 

Matrice d’Eisenhower

Il ne vous reste plus qu’à dispatcher les tâches de votre TO DO LIST au sein de votre matrice.

3- Munissez vous d’un agenda (pour la vision panoramique) et planifiez à la semaine.

Voilà le plan d’action en 3 étapes que je mets en application et qui me permets d’organiser mon temps:

 

  • to do list.
  • matrice d’Eisenhower.
  • agenda hebdomadaire.

Je précise que j’effectue cette tâche de listing-tri-répartition le dimanche soir. Vous penserez peut-être que je perds du temps en m consacrant à ce genre d’activité… Je vous dirai juste qu’il s’agit de perdre du temps pour gagner du temps !!!

Le temps que j’y consacre n’est pas perdu, et au contraire cela me permet de dégager du temps libre. Imaginez si pour 1H consacrée à cette tâche de « planification » vous dégagez ½ journée de temps libre à exploiter…

 

Optimiser son temps :gagnez en efficacité.

1- Alors que j’étais en quête d’efficacité, j’ai découvert à travers une vidéo un rituel à haut potentiel : la règle 90/90/1 exposée par Robin Sharma.

Il préconise :

«Pendant les 90 prochains jours, consacrez les 90 premières minutes de vos journées de travail à la meilleure opportunité de votre Vie. Rien d’autre. Zéro distractions. Uniquement occupé à ce projet.»

Au bout de 3 mois vous aurez acquis une expertise de 8100 minutes sur un sujet, soit 135 heures consacrées à une tâche unique!!!

C’est une règle que j’applique au quotidien, mais que j’ai dû adapter car il m’était impossible de le faire tous les matins : je me suis engagée à le faire tous les jours, le matin dans l’idéal sinon dans la journée…

Il y a un domaine dans lequel vous souhaitez progresser? Un savoir que vous voulez acquérir? Un contenu que vous envisagez d’élaborer ? Optez pour la règle 90/90/1…

2- Pour gagner en efficacité, vous pouvez vous fixer des challenges dans l’accomplissement de vos tâches.

Moi par exemple, je décide d’accorder tant de temps à telle activité, le but étant de m’y tenir voire de me surpasser en exécutant la tâche plus rapidement (mais correctement) que le temps alloué à sa réalisation.

Les bénéfices à tirer d’une telle méthode sont: concentration et épanouissement !

3- Vous vous apercevrez que vous réussirez à mener bien mieux certaines activités selon le moment de la journée où vous les entreprendrez.

Par exemple :

Je suis beaucoup plus productive dans une activité sportive, si je l’exécute en début d’après-midi et tout ce qui concerne les talents créatifs me réussissent mieux le matin.

Je planifie donc ma journée en tenant compte de mon rythme biologique, et je vous conseille d’en faire autant.

4- Concentrez vous sur une tâche à la fois.

Commencer plusieurs tâches en même temps est le meilleur moyen de n’en finir aucune, de les bâcler ou de retrouver à nouveau déborder.

Mon conseil: N’ entamer pas plusieurs tâches en même temps !!!

5- Profitez des temps morts pour être efficace.

Vous passez du temps dans les transports communs pour vous rendre sur votre lieu de travail?

Peut-être à raison de 1 à 2 heures par jour…

Profitez-en pour avancer sur un article que vous avez à rédiger, formez-vous en lisant un livre, checkez vos mails etc…

Personnellement, j’occupe le temps que je passe dans mon véhicule, à écouter des podcasts et me former ainsi sur des sujets qui m’intéressent et me sont utiles.

Vous imaginez bien que je ne me suis pas réveillée un matin en ayant la lubie de m’intéresser au développement personnel…

Caser des tâches et activités sur des périodes de temps morts permet d’être efficace et productif.

 

La meilleure méthode de gestion du temps est la PLANIFICATION.

6- Un autre vecteur pour rester concentré et productif : investissez un cadre approprié !

Quand je tiens à rester concentrée sur ce que je fais, je me mets dans un environnement propice, sans tentation à la distraction.

Je coupe les notifications de mon smartphone (et ne le consulte même pas), je peux investir un lieu favorable à l’écriture (une bibliothèque, par exemple ou un espace de co-working)…

7– Enfin, vous devrez apprendre à refuser certaines contraintes.

Par exemple:

J’ai appris à décliner certaines invitations, car il me fallait me consacrer à un projet précis, et mener une activité parallèle ou intrusive aurait été fatal au bon déroulement du dit projet.

Refuser ponctuellement certaines tâches ou activités est l’occasion de se créer du temps, de ne pas être débordé, être efficace, et en cela, il s’agit d’une bonne technique d’optimisation du temps.

Je récapitule :

 

12 conseils afin de gagner du temps, optimiser son temps ET être efficace et productif.

Comme je vous en ai fais part un peu plus haut dans cet article, je me suis fais ma propre opinion, j’ai expérimenté le jeu du temps : j’applique tous ces principes et conseils que je vous ai dévoilé supra.

Forte de cette expérience je peux aujourd’hui vous donner mes 11 conseils à mettre en place afin de vous organiser, gagner du temps et être efficace.

1- Stop à la procrastination et activités inutiles.

2- Déconnectez-vous! Ne vous laissez pas distraire.

3- Listez vos tâches.

4- Priorisez-les.

5-Planifiez-les à la semaine.

6- Optez pour la règle 90/90/1.

7- Challengez-vous.

8- Respectez votre rythme biologique.

9- Exécutez une tâche à la fois.

10- Rendez productif les temps morts.

11- Optez pour un cadre de travail approprié et inspirant.

12- Sachez dire NON.

 

Appliquez ces 12 conseils et devenez un maître du temps.

Et vous, quels outils et techniques utilisez-vous afin de gagner du temps et être plus productif ? N’hésitez-pas à me le dire en commentaire… et à partager cet article

POUR ALLER PLUS LOIN !

Ne repartez pas les mains vides et choisissez votre guide pratique GRATUIT:

Les 5 piliers de la réussite.

Comment atteindre vos objectifs avec succès et être enfin libre de mener la vie dont vous rêvez ?!

Booster sa Confiance en Soi:

10 stratégies simples et efficaces.

Guide 100% gratuit.

Privacy Preference Center