Dans toute communication, il y a ce que l’on dit et comment on le dit.

Dans le dernier article nous avons vu ensemble Comment OSER s’exprimer avec assertivité. Aujourd’hui je vous propose donc de voir comment DIRE et RECEVOIR avec assertivité.

 

 

L’enjeu de toute communication réussie est de passer un message de la façon la plus efficace possible.

L’assertivité nous aide non seulement à diffuser un message mais également à le recevoir avec efficacité.

Parce qu’il est primordial de savoir dire les choses et les recevoir dans un rapport gagnant-gagnant avec autrui…

Comment diffuser un message ?

Le message est la réponse qu’il suscite. Cela signifie que la manière dont nous formulons les choses détermine en grande partie l’attention qui sera portée au message diffusé.

Si vous souhaitez exprimer quelque chose (un mécontentement par exemple) mais que le canal ou le ton de communication utilisé n’est pas approprié, le message ne sera pas entendu et suscitera une réaction non voulue, non recherchée, improductive et conflictuelle.

 

Pour exprimer un mécontentement de manière assertive

vous pouvez vous référer à ces 10 points de passage:

 

  • trouvez un cadre rassurant.
  • respirez un grand coup.
  • saluez chaleureusement.
  • différenciez la personne de son comportement.
  • exprimez la ou les émotions.
  • montrez votre bienveillance.
  • coopérez dans la recherche des causes de la situation.
  • anticipez les modalités pour qu’une telle situation ne se renouvelle.
  • remerciez l’autre de sa contribution.
  • saluez le.

 

Pour féliciter quelqu’un

L’assertivité peut être utile, pour mettre en œuvre des façons de faire qui ne transpirent pas la flatterie. En effet, complimenter quelqu’un revêt souvent un caractère suspect. L’autre est souvent tenté de penser: ” Mais qu’est-ce qu’il/elle me veut ?”

Le but est d’exprimer d’exprimer sa reconnaissance avec authenticité: 3 règles

 

  • sincérité → expression désintéressée
  • A-propos → argumentez en personnalisant le compliment.
  • Tact → adaptez la manière et la dose à votre interlocuteur.

 

Comment recevoir un message?

Dans un schéma de communication, lorsqu’on se trouve en position de récepteur, les mécanismes assertifs doivent également être actionnés.

Deux catégories de messages que l’on est susceptible de recevoir: un compliment ou une  critique.

Lorsqu’il s’agit de recevoir un compliment, certaines personnes par manque d’estime de soi ou de confiance peuvent se sentir gênées.

3 conseils:

 

  • respirer profondément.
  • accueillir les paroles comme un cadeau (merci !).
  • Mettre à jour notre système de représentation interne (celui qui émet le compliment ne cherche pas systématiquement à obtenir un avantage en retour, cessez d’être suspicieux !).

A ne pas faire: adresser systématiquement un compliment en retour. Tout simplement parce que celui-ci paraîtrait non-sincère !

Lorsqu’il s’agit de recevoir une critique, les choses se corsent. Recevoir une critique n’est jamais chose facile, et il faut encore distinguer selon qu’il s’agisse d’une critique justifiée ou contestable.

 

  • critique justifiée:

→ prenez acte de la critique

→ reconnaissez vos torts

→ excusez-vous

→ trouvez des solutions de rechange

 

  • critique contestable:

→ modérez les propos de votre interlocuteur

→ reformulez ses propos avec empathie

→ demandez des explications concrètes (pas des opinions, jugements et interprétations)

→ faites part de votre point de vue.

Conclusion.

En résumé, adopter un comportement assertif est la seule parade efficace face aux attitudes stéréotypés qui habitent tout un chacun. Cela permet de faire face efficacement à toutes les situations pour établir une communication réussie, de bâtir des relations solides sur un mode gagnant-gagnant et surtout de développer la confiance en soi.

 

L’assertivité basée sur le mode gagnant-gagnant est la clé d’une communication réussie.

 

N’hésitez pas à me dire en commentaire si cet article vous a plu et à le partager.