"La carte n'est pas le territoire": une présupposition majeure de la P.N.L

Cela vous est-il déjà arrivé?

Alors que vous vous trouvez en compagnie d’autres personnes – vos amis peut-être, qu’en sais-je? – à vivre un même événement, de décrire après coup, des faits qui semblent dépeindre des situations différentes ?!

Vous êtes vous déjà demandé pourquoi face à un même événement – un deuil par exemple – les personnes ne réagissent pas de la même façon ?!

Il y a en Programmation Neuro-Linguistique une présupposition qui permet d’expliquer ce “phénomène”.

Et si vous n’êtes pas connaisseur de la PNL – je vous invite à cliquer ICI pour découvrir un article consacré – vous vous demandez sûrement:

Qu’est-ce qu’une présupposition“? Très bonne question… “Et à quoi ça sert?” Autre bonne question…

Et c’est ce que je vais aborder pour vous éclairer dans la suite de cette série d’articles consacrés à la PNL.

En l’occurrence dans cet article, j’ai choisi de vous présenter une des présuppositions principales de la P.N.L. et vous allez voir comment elle peut vous changer la vie…

Mais b***el ! c’est quoi une présupposition ?!!”

Ok, j’arrête le suspense…

Parlons peu … Parlons bien …

Qu’est-ce qu’une présupposition?

Si on décompose pré – supposition indique qu’une présupposition est une supposition préalable.

Autrement dit c’est une hypothèse de base, une généralisation si je puis dire, un cadre posé.

Bref les présuppositions sont tout simplement des postulats fondamentaux sur lesquels repose la P.N.L., elles lui servent de fondements.

Elles n’ont pas à être démontrées. On les tient pour acquises et elles finissent même par devenir des croyances.

A quoi servent-elles?

La P.N.L propose un ensemble d’outils dont le seul but est de nous permettre d’apprendre à communiquer avec un maximum d’efficacité, et à atteindre notre réussite personnelle plus rapidement et facilement.

Les présuppositions qui fondent la matière sont issues de cet état d’esprit. Qu’elles aient pour but d’être des principes de vie ou non, ce qui est sûr c’est que ce sont des aides.

Comprendre les présuppositions permet de saisir l’esprit de la P.N.L.

Alors pourquoi ne pas commencer par explorer la première des présuppositions?

La carte n’est pas le territoire.

Dit comme ça…

Il s’agit d’une assertion dont on attribut la paternité à un philosophe répondant du nom de Alfred Korzybski.

C’est un “principe” qu’il aurait dégagé suite à une déconvenue militaire au cours de laquelle, n’ayant pas établi sa stratégie d’attaque sur des cartes à jour , son bataillon a été exterminé.

Alors bien évidemment tout cela est complètement métaphorique. Et donc pour saisir le sens de cette assertion, il convient de définir:

Qu’est-ce que la carte?

La carte doit être compris comme la représentation d’un événement.

Et le territoire?

Ni plus ni moins que la réalité. Le monde.

Que doit-on comprendre?

La représentation que nous nous faisons d’un événement n’est pas la réalité.

Pourquoi?

Parce que nous percevons la réalité à travers différents filtres, à savoir nos:

  • 5 sens: la vue, l’ouïe, l’odorat, le toucher, le goût.
  • croyances
  • valeurs
  • expériences de la vie

C’est comme passer de la farine au tamis:

Tous ces filtres à travers lesquels passe la réalité nous permet de créer notre réalité. Et donc nous avons tous une perception de la réalité qui nous est propre: c’est notre carte, une carte interne du monde extérieur façonnée par notre perception.

Quelles leçons tirer de cette présupposition majeure de la P.N.L?

D’abord, on peut dire qu‘il y a autant de carte que d’être humains, ce qui explique et permet de comprendre que chacun voit les choses différemment.

Et je ne peux pas vous dire cela sans évoquer un autre principe de base de la P.N.L et qui découle justement de celui que nous étudions dans cet article: Chacun répond en fonction de sa carte du monde, forgée sur la base de son identité, ses croyances, ses valeurs, ses expériences, son éducation, sa culture… Il n’y a qu’à observer comment un enfant réagit ou envisage certaines situations…

Ensuite, parce qu’elle repose sur des considérations totalement subjectives, on peut noter qu‘il n’y a pas une carte qui soit meilleure qu’une autre.

Si tout le monde connaissait et arrivait à intégrer ces deux enseignements: ce serait la fin assurée des conflits – ou en tout cas le début de la fin… En effet, les conflits relationnels proviennent le plus souvent de la confusion qui est faite entre la “carte” et le “territoire”, chacun s’évertuant à ne voir les choses que de son point de vue.

La carte n’est pas le territoire c’est finalement dire que chacun voit les choses à sa façon et que personne n’a tort ou raison.

Imaginez la qualité de la communication… Et c’est je vous le rappelle la volonté de la P.N.L de nous offrir une méthode de communication de qualité, en l’occurrence basée sur le respect.

Comment utiliser ces leçons en P.N.L. pour atteindre notre réussite personnelle ?

Tenter de comprendre la carte du monde de l’autre, en mettant la sienne de côté, est à la base d’une communication harmonieuse et sincère.

La PNL nous apprend à aller dans la carte du monde de notre interlocuteur pour “se mettre à sa place” pour connaître son point de vue, cela s’appelle l’empathie.

Si vous développez de l’empathie et savez vous mettre à la place de votre interlocuteur, “pour entrer dans sa tête” et voir SA carte mentale – comment il “voit” les choses – alors vous pourrez vous adapter et sans effort obtenir ce que vous voulez !

Mais ce n’est pas tout ! L’examen de votre propre carte mentale peut permettre de mettre en évidence les limitations qui vous empêchent d’atteindre vos objectifs.

Si vous développez votre capacité d’empathie, par l’observation et l’écoute, vous aurez une bonne longueur d’avance et vous serez en mesure de vous adapter au monde et aux personnes qui vous entourent. C’est ainsi que vous pourrez atteindre vos objectifs plus rapidement et plus facilement.

En résumé…

Nous venons d’aborder ensemble une des présuppositions majeures en P.N.L. qui est que “La carte n’est pas le territoire” ce qui signifie que nous avons chacun notre propre représentation du monde qui nous entoure.

Tenir compte de la réalité de chacun permet une meilleure communication.

Analyser notre propre carte permet de mettre en évidence nos forces mais aussi nos faiblesses / limitations qui nous empêchent d’atteindre nos objectifs.

Analyser la carte des autres permet d’établir des relations saines, et basées sur une relation “gagnant-gagnant”, d’obtenir ce qu’on veut pour atteindre nos buts.

Si vous avez aimé cet article faites-le moi savoir en commentaire et n’hésitez pas à le partager.

N’oubliez pas que vous avez toujours, si ce n’est pas encore fait, la possibilité de vous procurer gratuitement le Guide “Les 5 piliers de la Réussite” pour tous ceux / celles qui veulent savoir comment atteindre leurs objectifs et mener enfin la vie de leur rêve. Pour en savoir plus, cliquez ICI.


Comment se motiver pour atteindre ses objectifs?

Comment trouver la motivation pour faire du sport? Comment trouver la motivation pour maigrir? Comment trouver la motivation pour se lever le matin? Comment trouver la motivation pour arrêter de fumer? En gros, comment trouver la motivation pour atteindre ses objectifs, quels qu’ils soient, et surtout, comment entretenir cette motivation?

Dans cet article je vous propose de répondre à cette question très importante.

J’ai moi-même longtemps fait parti de ces personnes qui veulent obtenir quelque chose dans leur vie, qui à la base sont motivées à obtenir ces choses en question et qui au final abandonnent l’idée de départ par manque de motivation.

J’ai, comme beaucoup d’ailleurs, longtemps été une adepte de la procrastination. J’avais également cette théorie erronée concernant l’échec et qui me poussait à abandonner mes projets au lieu de tirer les leçons de mon expérience pour mieux rebondir.

Combien de fois par exemple, avez-vous pris la décision, ferme et définitive au moment où vous l’avez exprimée, de vous (re)mettre sérieusement au sport ?!!

Cela a tenu combien de temps? Une semaine ou deux? Tout au plus un mois?

Et que s’est-il passé ensuite? Vous avez raté une première séance, puis deux, jusqu’à ne plus y aller du tout… Que vous est-il arrivé, vous qui étiez si motivé?

Peut-être que si on nous avait expliqué ce qu’est la motivation et comment elle fonctionne, comment elle s’entretient, à ce moment-là peut-être qu’on aurait pris soin de l’alimenter comme un feu, qu’elle ne se serait jamais éteinte et qu’on aurait tous eu la “chance” d’atteindre nos objectifs !!?

Nous avons déjà vu comment se fixer des objectifs correctement formulés et atteignables dans un précédent article, que vous pouvez lire en cliquant ICI.

Aujourd'hui c'est de MOTIVATION dont nous allons essentiellement parler.

Pour tous ceux qui ont des objectifs à atteindre, qui veulent obtenir ou réaliser quelque chose dans leur vie, je vous propose de voir ensemble les points suivants:

→ Qu’est ce que la motivation?

→ Pourquoi la motivation est importante?

→ Quelles sont les limites de la motivation?

→ Comment retrouver la motivation?

→ Comment garder la motivation?

Qu’est-ce que la motivation?

La motivation est une énergie qui nous pousse à l'action.

La motivation est un sentiment d’émotion qui pousse à agir, à entreprendre, à atteindre ses objectifs, à devenir meilleur, à surmonter les difficultés, à se dépasser, à se surpasser même, et à ne pas abandonner…

La motivation détermine l’action et le comportement d’un individu pour l’atteinte de ses objectifs, la réalisation d’une activité.

La motivation est un processus tout à fait naturel, elle relève d’une nécessité de satisfaire ses besoins, primitifs au départ (alimentation, survie,...) et plus sophistiqués de nos jours (confort, argent, etc…).

La motivation peut être comparée à une énergie qui nous traverse, et qui agit comme un moteur nous permettant de tendre vers un but.

La source de motivation peut être soit:

  • interne: poursuite d’un but personnel, raisons intrinsèques (accomplir quelque chose pour soi).
  • externe: communiquée par des personnes (vouloir accomplir quelque chose pour quelqu’un), ou des raisons matériels (argent…) ou autre dès lors qu’il y a une récompense à la clé.

La motivation est par ailleurs un processus spécifique à chacun: en effet, ce qui motive Pierre, ne motive pas forcément Paul et encore moins Jacques.

Pourquoi la motivation est-elle importante?

Vous est-il déjà arrivé (et si ce n’est pas le cas, pensez-y la prochaine fois) d’analyser ce que vous ressentez lorsqu’un projet naît de votre esprit? Que ce soit un processus créatif ou un besoin à satisfaire, vous pourrez observer qu’un feu brûle en vous, toutes vos pensées sont mobilisées et convergent vers votre but. C’est ça la motivation !!!

Quand vous décidez de vous (re)mettre à une pratique sportive régulière parce que vous en avez assez d’être oisif, poussif, enrobé ou tout autre adjectifs signifiants que votre forme physique n’est pas optimale (motivation interne), ou encore parce que vous voulez encourager votre chéri(e) à se reprendre en main (motivation externe), que vous prenez un abonnement à la salle de sport avec la ferme intention d’y aller, à ce moment là, vous êtes motivés !!!

Quand vous décidez d’arrêter de fumer parce que vous en avez assez de jeter votre argent à la poubelle et de ruiner votre santé (motivation interne), ou encore parce que votre enfant vous l’a demandé (motivation externe),  que vous écrasez votre “dernière cigarette” en prenant la décision de ne plus y toucher, à ce moment là, vous êtes motivés !!!

On se rend bien compte que la motivation est une énergie très importante, naturellement présente en chacun de nous et qui nous pousse à agir.

Encore mieux, lorsqu’on agit avec motivation les choses sont plus faciles et plus simples à accomplir.

La motivation est un puissant stimulant de l’action, qui pousse à sortir de sa zone de confort, ce qui a un effet bénéfique sur la confiance en soi, un des piliers du développement personnel et de l’épanouissement.

Enfin on peut apprécier l’existence de ce que j’appelle un cercle vertueux de la motivation: être motivé à atteindre ses objectifs engendre de la motivation à chaque fois qu’un objectif est atteint, et ainsi de suite…

Alors comment expliquer que beaucoup de personnes perdent leur motivation et n’atteignent pas leurs objectifs?

Quelles sont les limites de la motivation?

La motivation est une énergie fluctuante: elle suit le processus suivant → forte au début, elle finit par diminuer, entraînant le découragement et la baisse de l’estime de soi.

Pourquoi? A mon sens 3 raisons essentielles:

  • 1er point: nous avons vu que la source de motivation peut être interne ou externe.

Quand on poursuit un but personnel, il n’y a à priori pas de contraintes. Or lorsque la motivation est externe, vient se poser la question de réelle motivation ou contrainte?

Le but poursuivi qui se voulait être basé sur une réelle motivation peut au final se révéler être une contrainte, et donc voué à l’échec!

On perd la motivation du fait de ne pas être en accord avec le but poursuivi.

  • 2ème point: l’ambition du projet. Le but poursuivi peut être tel que sa réalisation demande un effort considérable tant en terme d’investissement que de temps. Dans ce cas, le découragement est souvent de la partie!

On perd la motivation pour avoir mis la barre trop haut.

  • 3ème point: un changement profond dans sa vie. Le fait de traverser une période difficile (fatigue, soucis, dépression…).

On perd la motivation du fait de changements ou facteurs profonds affectant négativement notre vie.

MAIS la motivation étant une énergie fluctuante, il est tout à fait possible de la retrouver.

Comment retrouver la motivation et mettre le monde à notre portée

Comment retrouver la motivation?

Le plus sage, lorsqu’on se retrouve en situation de perte de motivation est à mon sens de faire un break, faire une réelle coupure consciente afin d’entamer un processus de questionnement adapté, dans le but de se recentrer.

Voici 3 clés qui vont vous permettre de retrouver la motivation perdue:

  • Faire le point sur ses objectifs: à savoir si le ou les objectifs que vous avez défini sont toujours d’actualité dans votre vie. A quel point ils vous importent de les atteindre? êtes-vous décisionnaire quant à ces objectifs? etc...
  • Se rendre compte du chemin parcouru: constatez ce que vous avez déjà mis en oeuvre pour atteindre vos objectifs, depuis le jour où vous êtes passés à l’action, chaque pas, aussi petit soit-il que vous avez effectué pour vous rapprocher de votre but...
  • Réévaluer ses moyens: combien de ressources avez-vous mobilisées pour atteindre votre but? Toutes? Trop? Trop vite? Équilibrez la balance afin de ne pas en faire trop d’un coup et vous retrouver en rupture, surmené, fatigué, incapable de continuer…

Même si le but que vous poursuivez vous passionne, on a vu que la motivation connaît des limites, ne serait-ce que dû à la fatigue tout simplement, et vous serez tôt ou tard confronté à une baisse de motivation. Cela est tout à fait normal.

L’important étant de savoir comment retrouver cet élément moteur qu’est la motivation, en s’axant sur les 3 clés susmentionnées, afin que la réalisation du but poursuivi en soit facilitée.

Il existe également des méthodes à mettre en place, qui permettent de conserver la motivation intacte, voire de l'accroître.

Comment garder la motivation?

Voici un ensemble de processus à mettre en oeuvre qui permettent d’assurer une longévité incroyable à votre motivation.

  • Pratiquer la technique de visualisation positive.

La technique de la visualisation positive est très puissante et très utilisée en développement personnel.

2 domaines de visualisation à effectuer en la matière:

visualiser les raisons du début, au moment où la motivation était forte, afin justement de renforcer le sentiment de motivation.

se visualiser ayant atteint ses objectifs.

  • segmenter ses objectifs pour avoir des "petits succès".

L’idée en ayant des “petits succès” est de créer plusieurs sentiments de réussite et une réelle sensation d’avancée vers le but principal (objectif à long terme). Cela permet de ne pas se décourager tout en restant motivé à chaque pas accompli.

  • s’auto-récompenser à chaque réussite.

S’accorder une récompense, célébrer chaque réussite est un super moyen pour rester motivé et créer de la motivation. En agissant ainsi, vous serez motivé à réussir et même à vous surpasser, afin de bénéficier à nouveau d’une récompense au plus vite.

  • se servir de sources d’inspiration (mentor, quotes…).

Modélisez le comportement d’un mentor, quelqu’un qui a réussi dans un domaine dans lequel vous-même aspirez au succès, ou encore, Tâchez de méditez sur des citations de nature à booster votre motivation.

  • adopter un état d’esprit positif.

Un état d’esprit positif est primordial si vous voulez atteindre vos objectifs, dépasser vos limites et décupler votre motivation.

Pour aller plus loin dans la quête d'un état d'esprit positif, je vous invite à lire l'article spécialement dédié au sujet en cliquant ICI.

Conserver la motivation et l'entretenir permet d'atteindre ses objectifs plus facilement...

En définitive, la motivation, c'est l'essence de votre moteur, elle est essentielle pour avancer, pour vous faciliter à atteindre vos objectifs.

Quand bien même elle est fluctuante et tend naturellement à baisser avec le temps, il est possible non seulement de la retrouver mais également de la maintenir en mettant en oeuvre diverses méthodes particulièrement efficaces.

Je vous invite donc à les mettre en place dans votre vie, afin que votre motivation soit démesurément au service de vos objectifs.

La différence entre le possible et l'impossible réside dans la détermination qui sommeil en toi. - Tommy Lasorda.

N'hésitez pas à me faire part en commentaires des techniques que vous utilisez pour vous motiver à atteindre vos objectifs.

Avec Gratitude.

Peace.