Être en cohérence avec soi-même pour exploser ses résultats?

Nous renfermons en nous un potentiel infini ! En effet, les clefs de notre succès sont déjà en nous.

A nous de les trouver et les utiliser efficacement.

Parce qu’exploiter son potentiel est synonyme d’une vie enrichissante et épanouissante.

Imaginez vous être complètement aligné: réellement penser ce que vous dites et agir en conséquence, selon vos valeurs… Capitaliser sur vos forces et exceller dans votre domaine.

Le pied, non ?!

Mais cela demande de se connaître soi-même. Chose faisable mais qui n’est pas facile en soi disons-le… Et ensuite, il faut assumer de faire les choix qui s’imposent pour vivre en cohérence avec soi.

Dans cet article je vais vous montrer l’intérêt de ces deux étapes pour atteindre la réussite et l’épanouissement dans sa vie.

De l’importance de se connaître…

La connaissance de soi est la première étape et de loin la plus importante. C’est précisément le savoir que vous avez sur vous même, ce qui vous caractérise et fait votre essence profonde.

Une fois que vous vous connaissez, vous savez ce qui vous fait vibrer, ce qui vous inspire…

Se connaître soi-même rend fort ! Conduit à une bonne estime de soi et confiance en soi. Permet de pouvoir ainsi s’affirmer en toute circonstances. Et  nous dote d’une excellente maîtrise de soi pour affronter les situations de la vie.


Lorsque vous savez qui vous êtes, lorsque vous vous connaissez, alors votre vie prend tout son sens: c’est vous le maître à bord.

« Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les dieux »

-Socrate.

La connaissance de soi est littéralement quelque chose qui nous est supérieur: il ne s’agit pas seulement de son identité mais bien plus de ses VALEURS !

Clairement voilà ce qui se passe dans nos vies: on veut maigrir mais on en veut pas faire de sport. On veut avoir de l’argent mais on ne mets pas en place les actions pour y arriver. On veut changer mais on refuse le changement.

De quoi s’agit-il? De conflits intérieurs qui nous habitent et nous empêchent d’avancer, parce que ne nous connaissant pas, nous menons une existence au cours de laquelle nous ne sommes pas aligné avec nos valeurs !

Résultat? Nous gâchons notre potentiel et nous passons à côté de nos vies.

Et là je ne parle pas de se forcer NON! ce n’est pas une “simple” question d’autodiscipline NON! c’est être en cohérence avec soi-même. Afin que les choses qui doivent être faites le soit en toute simplicité, de la façon la plus naturelle possible… d’agir avec passion et une motivation sans limite.

Alors, pour toutes ces raison, il est plus que primordial d’apprendre à se connaître soi-même !

C’est la première étape du processus d’accomplissement de soi, et qui permet de découvrir son potentiel afin de pouvoir l’exploiter.

… à Vivre en cohérence avec soi.

L’étape suivante consiste à faire les choix qui s’imposent pour vivre en cohérence avec soi.

Par là j’entends qu’il vous faut vous ALIGNER !

Si vous continuez à vivre dans la méconnaissance de vous-même alors les conflits à l’intérieur de vous survivront.

Vous ne pouvez pas être une personne dont la valeur “famille” est importante et continuer à exercer – sans conséquence – une profession qui vous accapare à tel point que n’arrivez pas à concilier vos vies personnelle et professionnelle…

Notre potentiel se trouve à la croisée de nos aptitudes et de nos désirs.

A partir de là, si nous souhaitons – et il est plus que souhaitable de le souhaiter – exploiter notre potentiel et vivre une vie enrichissante et épanouissante, alors il va nous falloir opérer des choix, des calibrages dans nos vies.

Si vous agissez dans le cadre de vos valeurs alors préparez-vous à exploser vos résultats, à vous sentir pousser des ailes.

Être aligné et vivre en cohérence avec soi demande de faire des ajustements: nous vivons dans un monde en constante évolution et nous sommes nous-même en constante évolution. De fait notre système de valeurs, vos aptitudes et compétences ainsi que nos désirs sont également amenés  à évoluer.

Être aligné et vivre en cohérence avec soi demande de faire des choix cohérents.

Le choix cohérent de reconnaître et capitaliser sur ses forces et ses talents. Celui d’admettre ses désirs et mettre en place un plan d’action pour atteindre ses objectifs.

Il ne fait nul doute que des découvertes sur vous-même peuvent vous amener à exécuter des “ajustements” au niveau professionnel mais également de vos relations, vos activités d’une manière générale voire carrément votre vie entière.

Certaines fois cela pourra paraître dur et même nécessiter une énorme sortie de votre zone de confort mais c’est le prix à payer pour exploiter son plein potentiel, exploser ses résultats et ressentir une motivation inépuisable.

Posez-vous les bonnes questions: est-ce que je vis la vie dont je rêve et pour laquelle je suis fait? Est-ce que j’exerce un métier où mes qualités et mes valeurs sont reconnues et exploitées?

Osez faire le choix de ce qui est important et bâtissez votre vie autour.

N’hésitez pas à laisser un commentaire et à partager cet article…


Pourquoi il est inutile de lutter contre le syndrome de l'imposteur !

Non mais c’est rien, je vous jure je n’y suis pas pour grand chose…

Je n’ai rien fait, j’ai plutôt eu de la chance sur ce coup là, et puis heureusement que X et Y m’ont bien aidé. D’ailleurs c’est plutôt à eux que revient tout le mérite du succès de ce projet“.

Voilà le genre de propos que vous avez sûrement déjà dû entendre ou -pire- dire par vous-même ! Et vous êtes peut-être également au courant que cette “attitude” porte un nom bien précis: le syndrome de l’imposteur. Et si vous êtes atteint par ce syndrome vous avez certainement déjà essayer de le surmonter, le soigner, le vaincre !

Peine perdu.

Laisse moi t’expliquer pourquoi il est inutile de lutter contre le syndrome de l’imposteur ?! Mais d’abord, histoire d’être sur la même longueur d’ondes, voyons de quoi il retourne exactement.

Qu’est-ce que le syndrome de l’imposteur?

Il s’agit d’un mécanisme psychologique mis en évidence à la fin des années 70 par les psychologues Pauline Rose Clance et Suzanne A. Imes.

Notons que ces dernières ont par la suite regretté l’utilisation du terme “syndrome” car celui-ci classait un mécanisme psychologique – une expérience – au rang de maladie. En effet il faut savoir que 60 à 70% de la population l’aurait expérimenté au moins une fois. Il ne s’agit donc pas d’une maladie mais d’un état psychologique au même titre que le stress par exemple.

Les personnes présentant un syndrome de l’imposteur – également appelé syndrome de l’autodidacte – ont cette particularité qu’elles nient être à l’origine de tout accomplissement et réalisations.

On aura beau les féliciter pour le travail qu’elles ont accomplies, mais elles s’évertuent à attribuer leur succès à un élément / événement extérieur.

Elles se perçoivent comme des “dupeurs” – des imposteurs – qui trompent leur entourage. Elles vivent dans l’angoisse que la supercherie soit révélée…

 

Souffrir du syndrome de l’imposteur revient à porter un masque devant les autres.

Quelle est la réaction des personnes présentant un syndrome de l’imposteur?

Les personnes atteintes du syndrome de l’imposteur, parce qu’elles sont convaincues de n’avoir aucun mérite et ont peur d’être démaquées, adoptent des attitudes défensives.

Voici les 2 stratégies qu’elles mettent en place:

  • overdoing cette stratégie consiste à en faire beaucoup, à dépenser énormément d’énergie pour au final pouvoir attribuer le succès à l’énorme charge de travail fourni.
  • underdoing cette stratégie consiste au contraire à faire le stricte minimum et à procrastiner jusqu’à la dernière minute avec la double possibilité d’attribuer le mérite à la chance – ou autre événement extérieur – d’une part et de se préparer à l’échec d’autre part.

Maintenant que les bases sont posées, entrons dans le vif du sujet:

Pourquoi il est inutile de lutter contre le syndrome de l’imposteur?

Parce que le syndrome de l’imposteur ce n’est pas l’ennemi, ce n’est pas le problème !

Ne pas être – trop- sûr de soi est même quelque chose de plutôt sain. Comme pour tout c’est l’excès qui nuit ! Lorsque le doute est constant et prononcé.

Mais chercher à agir directement sur le “syndrome” est contre-productif.

Et si la prochaine fois qu’on vous complimente pour votre travail vous fermiez votre bouche à toute réponse minimisante, et disiez “Merci” avec un sourire forcé? Je peux vous assurer que c’est comme descendre une piste rouge en position chasse-neige. Vous ne le ferez pas deux fois !

Pourquoi? Parce que vous viderez instantanément tout votre stock d’énergie à lutter sur une conséquence au lieu de vous attaquer au vrai problème.

C’est comme chercher à soigner les symptômes d’une maladie ! On soigne le rhume, pas les éternuements !

Alors,

Sur quoi devons-nous impérativement agir pour nous libérer du syndrome de l’imposteur?

 

Tombons le masque !

 

Reprenons les bases:

Globalement, les personnes qui présentent le syndrome :

  • Pensent ne pas mériter le succès.
  • Ont des difficultés à accepter les compliments.
  • Éprouvent de la peur – de réussir ou de ne pas être à la hauteur, de demander de l’aide au risque d’être démasqué.
  • Ont du mal à gérer les critiques – même constructives.
  • Sont souvent effacées, en retrait.
  • Préparent tout, vérifient tout et sont – trop – perfectionnistes.

Tous ces symptômes qui vont de paire avec le syndrome de l’imposteur ne sont en réalité révélateurs d’une seule et même chose. Si vous vous reconnaissez dans les comportements liés au syndrome de l’imposteur alors ce qui vous fait défaut ce n’est ni plus ni moins que votre estime personnelle !

Et si vous voulez agir efficacement pour vous libérer du syndrome de l’imposteur, alors concentrez vos efforts à développer et améliorer une bonne et saine estime de vous-même. Ce faisant, vous serez libéré du syndrome de l’imposteur parce qu’il n’aura tout simplement plus aucune raison d’être.

En conclusion.

Chercher à lutter à tout prix contre le syndrome de l’imposteur ne suffit pas. Il est bien plus judicieux de s’attaquer à améliorer son estime de soi. Parce que le manque d’estime personnelle est la véritable cause du développement de ce symptôme…

Où en es-tu par rapport à l’estime de soi ? N’hésite pas à me le dire en commentaire et à partager cet article afin d’impacter un maximum de personne.

 

 

POUR ALLER PLUS LOIN !

Parce que la confiance en soi est un pilier de l’estime de soi, dont nous avons vu qu’elle est la solution à se défaire du syndrome de l’imposteur, je vous invite donc à télécharger votre guide gratuit contenant 10 stratégies simples & efficaces afin de booster votre niveau de confiance.

Booster sa Confiance en Soi:

10 stratégies simples et efficaces.

Guide 100% gratuit.