Le secret pour avoir des résultats exceptionnels.

Souvent, lorsque vous entamerez d’atteindre un objectif, votre jauge de motivation sera “gonflée à bloc”. C’est exactement ce qui se passe, par exemple, lorsque vous décidez de vous remettre en forme. Vous vous inscrivez à la salle de sport, puis les premiers jours, les premières semaines, vous y allez de bon cœur. C’est la motivation qui guide vos pas. Mais cette motivation, il vous faut l’entretenir pour ne pas lâcher en cours de route. Et c’est précisément de cela dont je vais vous parler dans cet article, en vous dévoilant le secret pour avoir des résultats exceptionnels. Je vais donc vous parler de la PERSÉVÉRANCE.

Qu’est-ce que la persévérance?

La persévérance, c’est une qualité, une conduite adoptée par une personne, et qui lui permet d’accomplir une tâche sans se détourner de son but malgré les obstacles et les difficultés.

La persévérance, c’est la combinaison de la patience et de la détermination au service de ses objectifs.

Comment être persévérant?

1/ Identifiez vos facteurs de motivation.

Cela veut tout simplement dire que vous devez chercher à connaître le “Pourquoi”, les raisons qui se cachent derrière votre objectif. Il s’agit d’avoir une vision long terme qui vous transcende et vous pousse à agir quoi qu’il advienne…

C’est comme si vous vouliez devenir un entrepreneur à succès et qui génère des sommes d’argent considérables afin de mettre votre famille à l’abri du besoin. Votre “Pourquoi”, à savoir: mettre votre famille à l’abri du besoin, est votre facteur motivation. Lorsque vous ressentirez éventuellement l’envie d’arrêter, la volonté de mettre votre famille à l’abri du besoin, vous fera continuer…

2/ Planifiez votre réussite.

La planification est une clé essentielle à votre réussite dans l’atteinte de vos objectifs. Si vous n’êtes pas précisément organisé, alors vous risquez de partir dans tous les sens, d’être “brouillon”, de perdre du temps, de finir par vous décourager et abandonner.

Or, ce n’est pas le but ! Donc, voici deux étapes à respecter en matière de planification:

  • Définissez votre objectif. Une des façons les plus efficaces est d’utiliser la méthode S.M.A.R.T de définition des objectifs. Selon cette méthode, un objectif doit répondre à ces critères:  Spécifique – Mesurable – Atteignable – Réaliste – Temporellement défini.

Pour en savoir plus à ce sujet, je vous invite à vous reporter à cet article: “La force des objectifs ou comment tenir ses bonnes résolutions“.

 

  • Divisez votre objectif. La volonté ici est de transformer l’objectif en tâches réalisables. Ainsi vous déclinerez votre objectif principal en étapes et sous-étapes jusqu’à obtenir des actions précises et plus simples à mettre en œuvre.

3/ Agissez au quotidien.

A ce stade, vous disposez donc de toutes les cartes en main pour avancer vers l’atteinte de vos objectifs. Mais la vraie persévérance se trouve dans les actions que vous allez poser au quotidien. Tous les jours, agissez ! agissez ! agissez !

Même la plus petite, la plus “insignifiante” des actions que vous accomplirez est un pas de plus vers la réalisation de votre objectif. Alors, veillez à vous féliciter à chaque petit pas accompli. Ne baissez pas les bras face aux difficultés, parce qu’il y en aura… Mais apprenez de vos erreurs et repartez vers l’accomplissement d’une nouvelle action, sans relâche !

En conclusion.

Soyez persévérant si vous voulez durer sur le long terme et atteindre vos objectifs à coup sûr ! Vous disposez maintenant d’un plan d’action pour y arriver.

Vous avez toujours la possibilité de télécharger le guide gratuit “Les 5 piliers de la réussite” pour connaitre les domaines dans lesquels porter vos efforts pour implémenter la réussite dans votre vie.

N’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu et à e dire en commentaire si ces techniques vous ont été utiles.

Les 5 piliers de la réussite.

Comment atteindre vos objectifs avec succès et être enfin libre de mener la vie dont vous rêvez ?!


3 étapes pour adopter le Mindset de la réussite.

Hello la team !

Aujourd’hui j’ai décidé de vous donner 3 clés. Ce sont 3 étapes pour adopter le Mindset de la réussite. Si vous gardez ces trois étapes bien en tête alors je vous garantie que vos actions seront couronnées de succès.

L’élaboration de ces trois étapes part d’un constat, d’une vérité.

En effet, peut-être en avez-vous déjà entendu parlé mais lisez bien ce qui suit et vous allez comprendre où je veux en venir.

Ce que nous sommes à l’intérieur, rayonne à l’extérieur ! Tout changement commence de l’intérieur !

Ces deux phrases à elles seules résument toute la philosophie qu’il faut adopter pour atteindre un succès durable.

Et donc pour avoir le bon état d’esprit, celui qui vous permettra d’atteindre vos objectifs, c’est d’abord à l’intérieur de vous-même que vous devez commencer à agir.

le Mindset c’est 80% de votre réussite. Le reste n’est que de la stratégie ! D’où l’importance d’avoir un bon état d’esprit.

Voici donc les 3 étapes pour y arriver. Vous devez:

  • Penser votre réussite.
  • Décider de réussir.
  • Agir pour votre réussite.

Voyez donc comment ça ne tient qu’à 3 verbes : PENSER – DÉCIDER – AGIR. Voyons cela plus en détail.

PENSER votre réussite !

La première des choses à faire est de modifier votre façon de penser. Votre vie est à la base le résultat de vos pensées. Si vos pensées sont négatives alors votre vie sera empreinte de négativité. Et l’inverse est vrai ! Alors si vous voulez obtenir des résultats positifs et que votre vie change, il va falloir commencer par changer votre façon de penser.

Adoptez un mode de pensées positives ! Ainsi vous attirerez à vous le positif à travers: des personnes, des opportunités, des comportements, une vision… Personnellement, je me répète quotidiennement des affirmations positives !  Je pratique la Visualisation et la Gratitude ! Et vous qu’allez-vous faire?

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à consulter cet article : “Atteindre plus facilement ses objectifs en adoptant un état d’esprit positif.

Cassez vos croyances limitantes ! En les identifiant et en les confrontant. Vous trouverez une réelle méthodologie dans cet article dont je vous conseille la lecture: “Comment se débarrasser de ses croyances limitantes pour être enfin heureux?

Agir ainsi vous aidera à créer de nouvelles connections neurologiques dans votre cerveau et changera votre attitude face à la vie. Vous avez le choix de l’état d’esprit que vous adoptez !

Décider de réussir !

Maintenant que toutes vos pensées sont concentrées sur la réussite, alors vous devez ensuite prendre la décision de réussir.

Pour commencer, vous êtes 100% responsable de votre réussite. Ce n’est la faute de personne, mais bien de la vôtre si aujourd’hui vous n’obtenez pas les résultats que vous souhaitez dans votre vie. Alors, commencez par décider de réussir en vous responsabilisant et en vous installant aux commandes de votre vie !

Ensuite, mettez en place une réelle stratégie qui vous permette d’atteindre vos objectifs ! c’est-à-dire que vous devez élaborer un plan d’action. Et que ce plan doit être constitué d’objectifs concrets et mesurables. Car vous devez décider d’organiser la réalisation de ce plan.

Enfin, décider de réussir, implique qu’il va vous falloir changer votre attitude face à l’échec – et surtout la peur de l’échec qui vous paralyse. L’échec est nécessaire ! Reconnaissez-le enfin à sa juste valeur car échouer est une leçon, un apprentissage, une information précieuse sur ce que vous devrez mettre en place pour réussir.

Agir pour votre réussite !

Et c’est là que tout prend vie ! Par l’Action…

L’action est ce qui va vous donner les résultats que vous souhaitez. Car pas d’actions = pas de résultats ! C’est aussi simple que ça. Vous aurez beau avoir toutes les connaissances du monde si vous ne les implémentez pas par des actions concrètes alors elles ne vous servent à rien.

Le fait d’être passé par les deux étapes que nous avons vu dans les développements précédents va rendre votre passage à l’action bien plus facile, croyez-moi.

Et dites-vous bien que si vous n’agissez pas pour créer le changement que vous voulez alors rien ne changera. A ce stade, je voudrais rajouter une chose: agissez MAINTENANT. Parce que le bon moment n’existe pas et la perfection non plus… alors ne vous engagez pas sur la voie du bon moment et des conditions parfaites.

En conclusion.

Nous venons de voir ensemble les 3 étapes pour adopter un Mindset orienté vers la réussite. Gardez bien ces 3 mot ancré dans votre mémoire: PENSER – DÉCIDER – AGIR. Ils sont la feuille de route pour vous bâtir un état d’esprit qui conditionne vos actions. Et qui vous mènera à obtenir des résultats favorables au niveau de succès que vous souhaitez obtenir dans votre vie.

Ne repartez pas sans télécharger votre guide gratuit “Les 5 piliers de la réussite” pour connaître les 5 domaines dans lesquels concentrer vos efforts et implémenter la réussite dans votre vie.

Si cet article vous a plu n’hésitez pas le partager pour impacter plus de monde à adopter un bon Mindset – et laissez un petit commentaire ça fait toujours plaisir !

Les 5 piliers de la réussite.

Comment atteindre vos objectifs avec succès et être enfin libre de mener la vie dont vous rêvez ?!


Comment accélérer sa réussite personnelle ?

Vous êtes réellement engagé(e) dans l’atteinte d’un objectif particulier mais vous avez l’impression de stagner et que les choses ne vont pas au rythme que vous souhaitez ?!

Vous vous sentez à la fois frustré(e) et impuissant(e) et vous ne comprenez pas comment faire pour avancer plus vite, alors que vous pensez mettre tout en œuvre pour y arriver. Votre planning est bien ficelé, vous validez les tâches de votre to-do list… Et pourtant vous avez l’impression de pédaler dans la semoule ?!

Je sais ce que vous endurez. OUI je sais exactement ce que vous ressentez. Comment? Parce que j’ai vécu exactement la même chose il n’y a pas plus de 2 mois – à l’heure où j’écris ces lignes.

je vais vous expliquer ce qui m’est arrivée, et comment j’ai fait pour réussir à m’en sortir.

Je vais vous donner UN super conseil, qui non seulement vous évitera de faire les mêmes erreurs que moi, mais qui – en plus – vous aidera à vous sentir mieux en vous permettant d’accélérer votre réussite personnelle.

 

Prêt(e)? C’est parti.

La frustration de ne pas aller aussi vite qu’on voudrait…

J’ai crée ce blog car je veux impacter un maximum de personnes, pouvoir aider et accompagner tout un chacun afin qu’il / elle (re)prenne confiance et s’engage sereinement sur le chemin de sa réussite personnelle.

Ce blog est réellement une sortie de zone de confort pour moi et depuis le début je le traite comme un bébé que j’observe évoluer et m’apporter des leçons également. J’ai dû m’adapter de mille et une façons pour faire face aux situations / difficultés que je rencontrais.

Mais il y a deux mois je me suis rendue compte que les progrès que je faisais – car il y en avait – n’étaient pas à la hauteur de mes espérances. Clairement, je posais des actions mais les pas que je faisais n’étais plus aussi grand qu’au début… du coup j’étais complètement frustrée.

C’est comme arriver à l’aéroport en “retard” pour un voyage de rêve à destination de Bali, enregistrer ses bagages à la hâte, passer le checking en sueur et arriver en salle de transit pour entendre “il y a un problème avec l’avion veuillez patienter…”. FRUSTRATION.

Alors la grande question: Que faut-il faire dans ces cas-là? euh… entre nous pour ce qui est de la situation précédente, vaut mieux ne pas prendre l’avion… Mais pour ce qui nous intéresse, il y a quelque chose que j’ai réellement mis en place et qui fonctionne du feu de Dieu !

Donc lisez bien la suite et prenez des notes car je vais vous dire:

Ce qu’il faut faire précisément pour accélérer votre réussite personnelle.

Si vous voulez réussir à atteindre un objectif particulier, peu importe lequel, alors vous devez investir sur vous-même. Cela passe par de la formation, de l’auto-éducation ET surtout du passage à l’action. Car il ne sert à rien d’accumuler des connaissances si c’est pour les garder bien au chaud dans sa tête. NON vous devez passer massivement à l’action pour atteindre vos objectifs.

MAIS pour accélérer votre réussite personnelle, je vais vous dire sans plus tarder et sans tergiverser ce qu’il vous faut faire:

Vous devez vous former auprès de modèles ! C’est ce que j’ai fait et depuis ma situation est complètement débloquée: j’avance plus vite.

 

 

Ce qu’il faut comprendre c’est que vous n’êtes pas seul(e). D’autres avant vous sont passés par là où vous passez actuellement. Ils ont dû affronter les mêmes situations et les mêmes difficultés que vous. Et ces personnes – qui ont atteints les résultats que vous souhaitez aujourd’hui – savent précisément ce qu’il faut faire pour y arriver de façon optimale.

C’est auprès de ces personnes-là qu’il vous faut vous retourner pour apprendre d’elles et atteindre vos objectifs plus rapidement.

Si vous êtes blogueur, que personne ne lit vos articles et que vous galérez à acquérir du trafic, alors tournez vous vers un blogueur qui “cartonne” – en tout cas plus que vous actuellement – et apprenez de lui. Tournez vous vers un spécialiste de l’acquisition de trafic et consommez ses formations. Faîtes-vous accompagner…

Si vous manquez de confiance en vous, alors prenez un coach qui fait autorité en la matière.

Comment ce hack vous aide t-il à booster votre réussite personnelle?

Accélérer votre réussite personnelle signifie que vous allez atteindre vos objectifs plus rapidement. Et donc vous former auprès de modèles vous permettra de capitaliser sur une ressource-clé: LE TEMPS.

Là où vous auriez mis 6 heures pour effectuer une tâche, vous pourriez diviser le temps par 3.

Vous former auprès de modèles vous empêchera non seulement de rester bloqué à ne pas savoir quelle action poser pour la suite, mais vous évitera de commettre des erreurs et donc de perdre du temps.

Auprès de quels modèles?

  • Coachs.
  • Consultants.
  • Mentors.
  • Formateurs.
  • Autorités et experts de votre thématique.
  • Toute personne ayant obtenu les résultats que vous souhaitez.

Admettons que vous preniez toute une matinée pour traiter un dossier pendant que votre collègue boucle le sien en seulement deux heures. Alors votre collègue en question est une personne-modèle dont vous devriez apprendre la méthode et vous inspirer pour -vous aussi- réussir à consacrer moins de temps au traitement de vos dossiers.

Donc si vous voulez accélérer votre réussite personnelle et économiser du temps pour atteindre vos objectifs plus rapidement, n’hésitez tout simplement pas à vous tourner vers des modèles.

POUR ALLER PLUS LOIN !

Recevez votre Guide OFFERT “les 5 piliers de la réussite” conçu pour vous aider à maximiser vos résultats à atteindre vos objectifs !

Les 5 piliers de la réussite.

Comment atteindre vos objectifs avec succès et être enfin libre de mener la vie dont vous rêvez ?!


La raison qui fait que certaines personnes réussissent à atteindre leurs objectifs et pas d'autres.

Vous vous êtes certainement déjà posé la question?

On se la pose tous d'ailleurs  un moment donné.

Comment cela se fait-il que seulement une poignée de personnes parviennent à réussir et excellent dans un domaine, tandis que d'autres n'y arrivent pas?

La réponse à cette question est que ces personnes qui ne 'réussissent" pas négligent un ingrédient majeur: elles ne passent pas à l'action !

L'équation est pourtant simple: pas d'actions = pas de résultats. Or, pour pouvoir espérer atteindre vos objectifs et obtenir des résultats, l'action est un passage obligatoire.

C'est comme jouer aux fléchettes en regardant la cible sans bouger le bras pour lancer une fléchette ! ça ne sert strictement à rien...

Faites le grand saut et découvrez ce qui vous manque pour réussir...

Quel type de personnes êtes-vous / voulez-vous être ?

D'une manière générale 3 grands profils-type se dégagent.

  • Ceux qui ne se posent aucune question et qui suivent tout simplement la route qu'on leur a tracé. Ceux-là ne liront jamais un article comme celui que vous êtes en train de lire. Car concrètement, ils se contentent de ce qu'ils ont, se complaisent dans leur situation. Pire ! ils ne savent même pas qu'autre chose existe...
  • Certains qui ont conscience que quelque chose d'autre est possible et qui voudrait bien l'avoir mais qui ne font rien. Ils sont passifs, spectateurs...
  • D'autres qui passent à l'action pour atteindre leurs objectifs et obtiennent des résultats. Ils sont acteurs de leur vie...

Fort est à parier - par élimination - que si vous lisez cet article, c'est que vous vous situez dans la catégorie des spectateurs à savoir le profil-type #2.

Et la bonne nouvelle c'est qu'en lisant cet article justement vous recherchez des solutions. Et faire cela, c'est déjà du passage à l'action. Félicitations !

Vous ne voulez plus faire partie de ceux qui disent "Je vais / Je voudrais me (re)mettre au sport" et qui pourtant restent avachis dans leur canapé à mater Netflix toute la journée...

Ni regarder vos voisins construire une extension à leur maison, acheter le dernier cabriolet et parler de leurs prochaines vacances aux Canaries, en se disant "J'aimerais bien pouvoir faire ça moi aussi...".

Si vous souhaitez apporter du changement dans votre vie mais que vous n'y arrivez pas et que vous ne savez pas comment faire... alors vous êtes au bon endroit.

Vous êtes de type 2 et vous visez le type 3?

Nous allons voir ensemble ce qui explique l'inaction chez certaines personnes et comment y remédier.

Ce qui vous empêche de passer à l'action pour atteindre vos objectifs.

La cause principale de l'inaction est d'origine psychologique: ce sont nos croyances limitantes !

"Je ne peux pas la faire... Je ne vais pas y arriver... Ce n'est pas pour moi... Je n'ai pas le temps... C'est trop compliqué... Je le ferai demain... Il me reste des choses à prévoir avant de pouvoir le faire..." etc... etc...

Toutes ces raisons que vous vous trouvez pour ne rien faire, même si vous y croyez profondément, ne sont en réalité que de fausses excuses. Ce que qu'on appelle de nos jours communément du Bullshit !

Vous vous mettez des freins la plupart du temps alors que vous n'avez sûrement même pas essayé. Vous justifiez votre procrastination pour vous donner bonne conscience.

Vous êtes "victimes" de blocage qui vous poussent à l'inaction...

Voilà ce qui principalement vous freine:

Le manque de confiance en soi.

Le fait de ne pas croire en vos capacités pose des barrières mentales qui vous empêchent de passer à l'action. C'est ainsi qu'on s'installe durablement dans un cercle vicieux: moins on agit moins on a confiance en soi, et moins on a confiance en soi moins on agit... etc... etc... vous voyez le truc ?!

La peur de l'échec.

C'est bien connu: cette peur tue plus de projets que l'échec lui-même ! Il s'agit de l'une des formes les plus connues de l'anxiété. C'est d'ailleurs un euphémisme de dire que la peur de l'échec vous empêche d'atteindre vos objectifs... parce qu'elle vous paralyse.

La peur de la réussite.

On n'en parle pas assez mais c'est une peur bien réelle et elle est liée au manque d'estime personnelle. L'idée consiste à croire qu'on n'a pas de valeur et qu'on ne mérite donc pas de réussir.

Ne pas savoir par où commencer.

Cette difficulté est définitivement un problème de clarté dans la définition même de vos objectifs. Si vos objectifs ne sont pas clairement définis et correctement formulés, alors vous ne saurez pas quelle action poser pour les atteindre.

La prise en compte de l'avis / l'aval des autres.

"Si je fais ça, qu'est ce X va dire ? ... Que va-t on penser de moi ? ..." ou encore "Je vais demander à Y ce qu'il / elle pense si je fais ça...". Vous plier ainsi à vouloir plaire aux autres, solliciter leur avis ou leur aval fera inévitablement passer vos propres désirs aux second plan.

La recherche des conditions parfaites.

Je vous arrête tout de suite: ça n'existe pas ! Il n'y a pas de moment parfait pour passer à l'action, et à trop attendre tout ce que vous risquez c'est de devenir trop vieux et vivre avec des regrets.

L'indécision.

Encore un problème d'estime de soi et d'affirmation de soi. En effet, que vous ayez peur de choisir, d'assumer vos choix, vos responsabilités... au final vous avez peur de déplaire ou d'entrer en conflit, et vous préférez ne rien faire . Et je ne vous parle même pas de l'énergie que vous dépensez...

Le manque de temps.

Pensez-vous que ceux qui "réussissent" disposent de plus de temps que les 24h que contiennent une journée ? sérieusement...

Si vous êtes un / une habitué(e) de ce site alors vous savez que chacun de ces blocages peut être détruit les uns après les autres. C'est d'ailleurs ce à quoi on va s'atteler dans la suite de cet article.

Prêt? C'est parti.

Comment y remédier?

Voilà ce qu'on ne vas pas faire:

On ne va pas prendre chaque frein au passage à l'action et expliquer à chaque fois comment le débloquer. Parce que je vous le dis à nouveau ce ne sont que des croyances limitantes que vous entretenez pour justifier votre inaction et qui vous réconfortent...

Voilà plutôt ce qu'on va faire:

On va s'appuyer sur 2 clés qui fonctionnent et élaborer un plan d'action pour passer à l'action =))

 

Cassez définitivement vos blocages et passez massivement à l'action pour atteindre vos objectifs !

La clé pour déverrouiller ses blocages.

Quel(s) que soi(en)t le ou les frein(s) qui vous bloque(ent), oser passer à l'action pour atteindre vos objectifs va vous demander de la volonté et de la détermination.

  • La volonté de changer.
  • La détermination à agir.

Et pour nourrir votre volonté et votre détermination vous allez avoir besoin d'une clé essentielle: j'ai nommée la MOTIVATION.

Vous devez avoir de fortes motivations et c'est important que vous identifiez ces motivations car ce sont précisément elles qui vous aideront à faire face et à surmonter vos freins.

La Motivation va vous aider à démarrer et à poser la première action. Et c'est la raison pour laquelle elle doit être grande, énorme, gigantesque: elle doit vous transcender.

L'équation pour atteindre vos objectifs :  motivation > blocage = action

Super ! me direz-vous, mais vous comme moi, nous savons très bien que la motivation est une ressource fluctuante. Parfois on a trop la flemme...

Comment on fait alors si cette clé ne suffit pas?

La clé pour continuer à agir sur le long terme.

La motivation en effet est une ressource limitée. C'est plus précisément une émotion tarissable. Elle dure sur le court terme: elle est super efficace pour vous faire passer à l'action mais pas pour durer dans l'action.

Pourquoi?

Parce que personne ne peut prétendre à être motivé H24. Vous pouvez avoir le plus bel objectif à atteindre ou la plus belle motivation qui soit. Au début l'engouement sera là et vous serez au taquet mais sur le long terme tout va redescendre comme un soufflé au fromage...

Alors qu'est ce qui au delà de la motivation va vous permettre de tenir la distance et atteindre vos objectifs en passant durablement à l'action?

Tenez-vous bien: c'est la DISCIPLINE.

C'est la discipline, la rigueur, l'engagement qui vous feront tenir sur le long terme. La discipline va prendre le relais tant et si bien que votre motivation de base, qu'elle fluctue ou non, n'aura plus aucune sorte de répercussion sur vos actions.

Voyons comment mettre tout ça en place.

Un plan d'action pour passer à l'action et atteindre vos objectifs.

Le meilleur moyen pour atteindre ses objectifs est indéniablement de passer à l'action. Et pour passer à l'action la meilleure solution c'est encore d'agir ! C'est un peu l'histoire du chien qui se mord la queue... Et c'est pour cette raison que nous avons besoin d'un plan clairement établi.

Si vous êtes déterminés à vous prendre en main et à agir, que vous avez fait le tour de vos atouts et que votre motivation est gonflée à bloc:

1- Décomposez les différentes actions que vous devrez mener pour atteindre vos objectifs.

Plus votre objectif sera grand et ambitieux, plus vous devrez le segmenter en petites actions réalisables. Souvent c'est l'ampleur de la tâche à accomplir qui fait peur...

Pour en savoir plus sur comment se fixer des objectifs et les atteindre cliquez ICI.

2- Boostez votre motivation et accomplissez la première action.

Commencez par exécuter des petites actions faciles afin de bénéficier de la dynamique du succès et booster votre motivation pour la réalisation de la tâche suivante. Bienvenue dans l'effet boule de neige...

L'idée c'est de s'appuyer sur sa motivation de base pour réaliser avec succès une petite action, aussi minime soit-elle. La réalisation de cette action peut ne demander aucun effort particulier. Ce qui compte c'est de se bouger et de constater que c'est possible...

3- Changez votre vision de l'échec

L'échec fait partie intégrante de la réussite.

Ne pas réussir à atteindre un objectif d'une façon vous donne une information sur ce qu'il ne faut pas faire pour y arriver.

Ce sont des informations précieuses. Et au lieu de le vivre comme une souffrance et de baisser les bras, d'abandonner, vous devriez le prendre comme un cadeau et analyser l'information que cet échec vous renvoit. Vous pourrez ainsi vous en servir pour repartir à la conquête de votre but.

C'est comme un chercheur, peu importe son domaine de recherche, tout ce qu'il découvre ou pas sont autant de feedback à analyser...

Alors maintenant que vous savez que l'échec fait partie de l'équation, que devriez-vous faire? Accepter l'échec et l'accueillir. Et je dirais même anticiper votre attitude face à l'échec. C'est-à-dire qu'en cas d'échec vous être prêt à encaisser, analyser, tirer les conclusions, ajuster votre tir et repartir de plus belle !

4- Créez des habitudes.

C'est la partie la plus importante de ce plan d'action.

L'idée derrière le fait de créer des habitudes, c'est d'automatiser vos actions !

Pourquoi faire? pour que vous passiez à l'action sans même y réfléchir, comme un réflexe qui ne vous demande aucun effort.

Transformez donc vos actions en habitudes, en systématisant leur exécutions par la répétition, en suivant par exemple la méthode de la chaîne. Cela consiste à effectuer la même action quotidiennement matérialisant son exécution sur un agenda mural par un cercle - un maillon de chaîne -. Et le but est bien sûr de ne pas "casser" la chaîne !

Votre objectif est d'écrire un livre ? Alors poser comme action de vous concentrer à écrire 30 minutes par jour tous les jours, et ne rompez pas la chaîne.

- Et si je casse la chaîne, Isabelle?

- Alors relis l'étape 3 mon ami.e !

Ce que je veux vous dire en réalité, c'est que si vous cassez la chaîne alors relativisez, car vous pouvez toujours reprendre...

 

Et maintenant y'a plus qu'à ...

En résumé,

Nous avons vu ensemble que pour faire partie de ceux qui réussissent à atteindre leurs objectifs il faut tout simplement ne plus se cacher derrière des fausses excuses et passer massivement à l'action.

Et qu'au delà de la motivation qui sert de moteur à notre passage à l'action il nous faut être discipliné et créer un système qui soutienne nos actions.

N'hésitez pas à laisser un commentaire si cet article vous a plût et si vous souhaitez partager les systèmes que vous avez mis en place pour passer à l'action et atteindre vos objectifs.

Et à ce sujet vous voudrez certainement, si ce n'est déjà fait, obtenir gratuitement le guide offert que j'ai intitulé "Les 5 piliers de la réussite". Ce guide à pour ambition de vous exposer les 5 domaines dans lesquels vous devriez vous investir pour atteindre vos objectifs avec succès.

Pour en savoir plus au sujet du guide gratuit "les 5 piliers de la réussite" cliquez ICI.

 

 

 


La P.N.L. (Programmation Neuro-Linguistique) ou l'excellence d'un modèle de communication.

Vous et moi, aujourd’hui, nous allons remédier à une petite lacune.

Si vous me suivez depuis un certain temps – et pour les autres “Bienvenue” et consultez cette page – vous aurez certainement remarqué que je n’ai pas encore beaucoup abordé le volet “Communication” de mon concept.

Et c’est très précisément ce que je m’apprête à faire dans cet article – ou plutôt dans une série d’articles -, dans lesquels je vais m’attaquer à vous présenter la Programmation Neuro-Linguistique.

En avez-vous déjà entendu parlé? Et savez-vous précisément de quoi il s’agit?

Malgré un nom qui peut paraître assez rebutant, il s’agit d’une technique de psychologie permettant de modifier nos schémas de pensée pour mieux communiquer avec les autres. C’est donc une méthode de communication. Et si je n’étais pas objective, je dirais même qu‘il s’agit de LA méthode la plus efficace pour communiquer avec soi-même et les autres.

Mais je vous laisse vous faire votre propre avis… Je ne voudrais pas vous influencer.

En attendant, découvrons ensemble:

Qu’est-ce que la P.N.L. ?

Un peu d’histoire… très peu…

La Programmation Neuro-Linguistique a vu le jour dans les année 1970 en Californie lorsque deux hommes Richard Bandler – alors étudiant – et John Grinder – professeur – ont décidé de s’associer pour étudier des personnes considérées comme des excellents communicateurs.

Leur but?

Dégager un modèle de communication basé sur l’excellence. Ils voulaient savoir comment arriver à obtenir un résultat souhaité en se mettant dans les meilleurs dispositions possibles pour l’obtenir.

La P.N.L consiste donc à apprendre à penser et à communiquer plus efficacement avec les autres et avec soi.

Stop la mauvaise presse !

La P.N.L. jouit dans la “tête” de certaines personnes d’une mauvaise réputation. ils y voient en effet une technique permettant à ceux qui la maîtrise de MANIPULER les autres.

Soyons clair. Toutes nos relations sont basées sur un jeu de pouvoir. Nous influençons autrui en permanence.

Ce n’est pas la P.N.L qui est “mauvaise”. Ce qui va opérer une différence, c’est le but que VOUS recherchez:

  • Si votre but est uniquement tourné vers votre intérêt personnel, aux dépens des autres, alors oui, il s’agit de manipulation, et non, votre intention n’est pas louable.
  • Si votre but sert vos intérêts (et c’est normal) mais qu’il vise également à profiter à l’autre partie, alors votre intention est louable et vous faîtes preuve d’INTÉGRITÉ. Votre relation à autrui s’inscrit donc dans un rapport gagnant-gagnant.

Pourquoi un tel nom ?

Les 3 termes associés pour définir et nommer la technique baptisée P.N.L prennent tout leur sens dans ce à quoi ils font référence.

On part du principe que tout le monde naît avec la même structure neuronale de base. Et que ce qui fait la différence, c’est la manière dont nous contrôlons notre système nerveux.

Ainsi,

Programmation –> renvoie à a théorie de l’apprentissage et fait référence à la façon dont nous “codons” mentalement nos expériences.

Neuro –> en référence à notre système neurologique. L’idée étant que notre système de pensée – fruit de nos expériences vécues à travers nos représentations sensorielles – active notre système neurologique qui lui-même agit sur notre physiologie, nos émotions et notre comportement.

Linguistique –> fait référence au langage comme vecteur de compréhension du monde, de conceptualisation et de transmission de nos expériences.

En somme, la P.N.L. est une science de la communication, qui traite de la façon dont les êtres humains fonctionnent. Elle fournit les outils permettant d’opérer des changements personnels et structurels pour obtenir les résultats recherchés, et ce, dans tous les domaines.

La P.N.L repose sur 4 piliers.

Le rapport.

C’est tout l’intérêt et la fascination du modèle que propose la P.N.L. en ce qu’elle propose non seulement de créer une relation avec les autres – communication classique – mais également avec soi.

Ce 1er pilier vise à aboutir à une communication satisfaisante par l’établissement d’un rapport entre deux individus ou groupes d’individus.

Le rapport précède la communication en elle-même. Il repose sur la confiance et l‘intégrité. Il s’agit d’établir une relation bilatérale, d’une manière de se comporter avec les autres fondée sur le respect mutuel et l’échange.

Lorsque le rapport est correctement établi, les choses se font bien plus facilement et vous économisez du temps de l’argent et de l’énergie. C’est donc la clé du succès et de l’influence (pas de manipulation !).

La P.N.L fournit les repères et les moyens pour identifier, établir et façonner un rapport.

La représentation sensorielle.

En P.N.L nous apprenons à appréhender notre univers avec tous nos sens.

A travers nos sens nous apportons une définition au monde qui nous entoure et ainsi nous créons notre propre réalité.

Pensez à un plat savoureux –  votre plat préféré:

  • Vue: vous visualisez la disposition des aliments dans l’assiette, la couleur de la nappe etc…
  • Ouïe: vous entendez le bruit des couteaux et des fourchettes et les sons émanant de l’environnement…
  • Toucher: vous appréciez les textures dans votre bouche, le froid des couverts en métal entre vos mains…
  • Odorat: l’odeur alléchante du plat envahie vos narines…
  • Goût: vous salivez n’est-ce pas?

Et tout ça juste par le pouvoir de la pensée ! Tel est le pouvoir de la représentation sensorielle.

Prendre conscience de son processus de pensée permet d’avoir le contrôle sur sa façon de penser. Et la P.N.L donne les clés pour utiliser nos sens au profit d’une vie plus enrichissante.

Tout autant que notre expérience vécue à travers nos 5 sens traduit notre système de représentation, tout autant le langage utilisé reflète ce système de représentation.

Être attentif aux mots que nous utilisons et à ceux qu’utilisent les autres permet d’en apprendre énormément à ce sujet et facilite l’établissement du rapport.

La pensée en termes de résultats.

Ce pilier suppose que vous devez penser à ce que vous voulez plutôt que raisonner en termes de problèmes à surmonter.

Penser de la sorte permet de prendre les meilleures décisions et faire les choix les plus adaptés.

Voilà en quoi une manière de penser axée sur les “problèmes” -sur ce qui ne va pas et “à qui la faute?” –  ne vous est pas profitable:

Parce que cela vous empêche

  • de penser aux résultats que vous souhaitez obtenir.
  • d’étudier les précédents succès, d’apprendre de la réussite des autres et de les reproduire en reprenant leur stratégie.

La flexibilité comportementale.

Un des éléments clés de l’utilisation de la P.N.L est la flexibilité comportementale. Cela signifie qu’il faut savoir faire preuve de souplesse quand votre stratégie ne fonctionne pas pour obtenir ce que vous voulez.

En P.N.L, vous pouvez vous adresser à une personne ou à mille, peu importe, vous êtes à 100% responsable de la communication. Les autres adopteront l’attitude, les comportements, bref la réponse suscitée par ce que VOUS leur communiquez.

C’est comme si vous vous adressez à quelqu’un sur un ton agressif. Ne soyez pas étonné de ne pas recevoir de câlins en retour.

En clair, lorsque vous vous adressez à une personne, cela agit sur son état intérieur et provoque un comportement extérieur. C’est ensuite à votre tour de réagir à ce comportement de façon intérieure puis extérieure et ainsi de suite.

Ainsi, pour maîtriser “le système” vous devez faire preuve de la plus grande flexibilité. Plus vous serez flexible et plus vous aurez le contrôle.

La P.N.L contient les clés qui permettent d’optimiser son sens de la flexibilité.

Pourquoi adopter un tel modèle de communication ?

Telle qu’initiée par Bandler et Grinder, la P.N.L repose sur l’étude des stratégies mises en œuvre par les meilleurs communicants. Elle s’attache donc à modéliser des modèles d’excellence dans tous les domaines.

A partir du moment où vous serez en mesure d’utiliser efficacement la boîte à outils de la P.N.L, il vous sera possible d’atteindre plus facilement et plus rapidement vos objectifs.

Il vous suffira en effet de prendre “exemple” sur un modèle – quelqu’un de bon dans un domaine qui vous intéresse – et de modéliser sa stratégie. Autrement dit, d’apprendre de lui.

La modélisation ou imitation d’un modèle est le plus instinctif et le plus primitif des apprentissages. Rappelez-vous quand vous étiez petit ou observez le comportement des enfants. Ils agissent et apprennent par mimétisme. Ils observent leurs ainés et reproduisent leur manière de faire.

Au final un tel modèle de communication contient tous les principes, les outils et toutes les clés pour faire face à toutes les situations, de la maîtrise des émotions, à la confiance en soi, et bien plus encore…

Pour aller plus loin…

Voilà pour ce qui est de la petite présentation introductive à la programmation neurolinguistique. J’espère qu’elle vous a plût, qu’elle a piqué votre curiosité,  et vous a donné envie d’en savoir plus. D’ailleurs, n’hésitez pas à me le dire en commentaire.

Dans le prochain volet consacré à la P.N.L je partagerai avec vous les hypothèses de base, et plus précisément des présuppositions de la P.N.L. c’est-à-dire les généralisations sur le monde les plus influentes et lui servant de fondement.

Je vous invite donc si vous souhaitez être tenu informé des futures parutions concernant cette série d’articles – et d’autres sujets – à vous abonner à la newsletter.

Newsletter

Pour être tenu informé des actualités du Blog...

Vous recevrez par voie de mails des informations concernant les dernières publications, les nouveaux produits et offres promotionnelles... Ainsi que des conseils afin de passer votre vie, vos relations et vos affaires au niveau supérieur !

D’ici là, je vous invite si ce n’est pas encore fait à vous munir de votre guide gratuit que j’ai intitulé “les 5 piliers de la réussite“. J’y évoque de la façon la plus abordable les 5 domaines dans lesquels vous devriez concentrer vos actions pour implémenter la réussite dans votre vie, autrement dit pour ATTEINDRE VOS OBJECTIFS. Ce guide offert s’adresse précisément à tous ceux et celles qui veulent atteindre leurs objectifs à coup sûr. Pour en savoir plus, cliquez ICI.

Et n’oubliez pas: on avance ensemble !


Rester concentré et être sûr d’atteindre ses objectifs: techniques et astuces.

Vous n'allez pas me croire ?

 

Voilà le mail que j’ai reçu d’une de mes voisines avec laquelle je suis en charge d’organiser la traditionnelle fête des voisins:

 

“Bonjour Isabelle.

Comme convenu, j’ai pris attache avec le responsable des services techniques de la Mairie. Cela n’a pas été facile mais j’ai réussi à négocier afin que nous ayons une tonnelle en plus des tables et des caisses (...)”

 

Whaaaat ?? c’est véridique ! Et ça m’a bien fait marrer.

 

Ce mail est l’illustration même qu’il faut rester concentré si on veut atteindre ses objectifs.

 

J’en discute avec elle peu après et vous savez ce qu’elle me dit:

 

“je suis vraiment désolée -c’est pas grave en soi- je crois que j’étais distraite. Je t’ai écris ce mail alors que j’étais captivé par un film d’action à la télé. Et en plus, Paul -c’est son mari- n’arrêtais pas de me demander où se trouvait sa caisse à outils.”

 

Vous le voyez vous aussi, n’est-ce pas? Le gros problème que met en évidence ce genre de situation.

 

Lorsqu’on n’est pas concentré sur ce qu’on fait on finit par faire … ?? n’importe quoi.

 

Pourquoi j’attire votre attention sur ce sujet? Parce que nous vivons dans un monde où il est possible de faire plein de choses à la fois et de se “sentir” productif et efficace.

 

Ouiii aujourd’hui j’ai fais plein de trucs: j’ai fait ci, j’ai fais ça…

 

Mais la vérité c’est que vous n’avez rien fait du tout à part brasser de l’air et vous fatiguer inutilement.

 

Quand les choses ne sont pas faites correctement, au final elles ne sont que mal faites. Et vaudrait mieux ne pas les faire.

Autrement dit, si vous n’êtes pas à 110% dans ce que vous faîtes alors ne faîtes rien !

 

Vous savez à quel point, je suis engagée à vous accompagner sur le chemin de votre réussite personnelle.

 

Alors je tire la sonnette d’alarme ! Vous devriez sérieusement arrêter le multi-tâche, parce que cela nuit à votre concentration et du coup à votre performance. Et pour réussir vous devez rester concentré sur vos objectifs.

 

Je vous propose de voir cela un peu plus en détails:

 

La concentration: c’est puissant mais c’est dur !

 

La concentration c’est littéralement ramener vers le centre. C’est présicément une forme d’attention sélective. Autrement dit, il s’agit de porter toute son attention sur une chose en particulier. Et en cela c’est une compétence extrêmement puissante.

Tout ce qui n'est pas objet de notre concentration devient flou ou invisible...

La puissance de la concentration.

La concentration sous toutes ses formes.

Dans le sens courant lorsqu’on parle d’attention on entend focalisation extérieure: se concentrer sur un objet précis, en détail ou dans son ensemble.

Mais la concentration peut très bien s’intéresser à ce qui se passe en nous. Cette focalisation intérieure nous permet de prendre conscience de nous-même, de ce qui nous anime et nous aide à prendre nos décisions.

Enfin, il existe un troisième type d’attention et qui permet de bien gérer ses relations: la focalisation sur autrui, autrement dit l’empathie.

En quoi cela peut-il vous aider à atteindre vos objectifs?

Ces 3 types d’attention vont chacun à leur niveau vous être d’une grande aide pour atteindre vos objectifs !

  • Parce que lorsque vous êtes concentré, vous fermez votre conscient à toute ce qui ne concerne pas le sujet sur lequel vous êtes porté. Et par voie de déduction, à tout ce qui pourrait vous distraire. (focalisation extérieure)

C’est comme si votre cerveau se transformait en missile à tête chercheuse pour trouver des solutions adaptées à votre problème.

Vous voulez acheter une voiture? Alors d’un coup vous ne verrez autour de vous que des voitures à vendre.

Vous avez certainement déjà entendu parler du test de la couleur. Si on vous demande de mémoriser tout ce qui dans votre environnement revêt la couleur bleu. Puis qu’on vous demande de fermer les yeux et qu’on vous demande de citer les objets de couleur rouge. C’est le Bug assuré !

Il s’agit donc d’une compétence que vous ne pouvez pas négliger si vous voulez atteindre vos objectifs. Parce qu’être concentré sur vos objectifs va vous permettre de trouver des solutions et des opportunités pour les atteindre.

  • Ensuite, la focalisation intérieure, c’est-à-dire être concentré sur vous-même, ce que vous ressentez, vos intuitions, va vous permettre d’être en phase avec vous-même et de prendre les meilleures décisions. Et plus vous prendrez des bonnes décisions plus vous atteindrez facilement vos objectifs !

 

  • Enfin, pour atteindre vos objectifs vous aurez très certainement besoin des autres. Nous sommes des êtres sociaux, peu importe le niveau, nous avons besoin des autres dans la vie, qu’ils “servent” nos destins personnels ou professionnels. Attention je ne parle pas de manipulation mais du jeu de pouvoir qui existe dans tous rapports humains. Donc, pour atteindre vos objectifs et obtenir ce que vous voulez, le mieux est de créer une bonne relation avec les autres. Et cela passe par l’empathie.

Rester concentré n’est pas chose facile.

Cela demande en effet un effort particulier. Et Particulièrement difficile même, parce que:

  • nous vivons à l’ère du divertissement: toutes sortes de sources distractions viennent accaparer notre attention.

Du coup notre attention est divisée et par conséquent notre concentration moins longuement portée sur une unique chose. Et le cerveau se met à fonctionner en mode “zapping”.

  • La concentration n’est pas une ressource intarissable.

C’est comme la jauge de vie d’un personnage de jeu vidéo: au début elle est pleine et au fur et à mesure des sollicitations elle se vide. Une notion de durée est donc à prendre en considération.

Il semblerait qu’il faille jusqu’à 25 minutes pour retrouver le même niveau de concentration qu’on avait avant une interruption. Vous imaginez le temps qu’une brève distraction - telle qu’une sonnerie de notification -  peut vous faire perdre !

Rester concentré en dépit des distractions qui nous font du pied... Pas facile.

Mais bonne nouvelle: le pouvoir de concentration peut se travailler et des astuces permettent de l’accroître.

Vous voulez en savoir plus ? Alors continuez à lire car c’est ce que je vais lister pour vous dans la suite de cet article.

Techniques et Astuces pour travailler sa concentration.

Définir un objectif précis et y allouer un temps défini.

Nous l’avons vu, la tendance à s’éparpiller et à se laisser distraire est ce qui nous empêche d’atteindre nos objectifs. Pour rester concentré lorsqu’on à dix milles choses à faire, le mieux c’est d’effectuer un travail de priorisation et de segmentation de ses tâches. Puis d’en programmer temporellement l’exécution, afin de garder le focus sur cette tâche précise à ce moment précis.

Se couper des distractions.

Débranchez-vous provisoirement de tout environnement numérique: smartphone (appels, notifications, etc…) TV, Internet.

Des applications existent et qui peuvent bloquer temporairement les distractions numériques. Mais vous pouvez tout aussi bien mettre votre smartphone en mode avion et planquer les télécommande dans un lieu difficilement accessible.

Bannissez le Multi-tâche.

C’est le meilleur moyen de ne “rien” faire et pour sûr de rien faire à fond. Tout va tellement vite et on veut les choses  tout aussi rapidement. Le multi-tâche semble être une bonne idée. Et ceux qui remplissent leur journée ont l’impression d’être très productif. Cependant, le cerveau n’est pas conçu pour faire plusieurs choses en même temps. En passant d’une tâche à l’autre, pour peu que vous n’ayez pas achevé la première, votre cerveau va y penser. De fait la seconde tâche n’aura pas l’attention qu’elle mérite. Ajoutez à cela les sources de distractions et constatez que le multi-tâche n’est finalement pas si judicieux que ça...

Préparer votre journée en avance

Le constat est simple: considérez qu’en commençant votre journée sans avoir déterminé à l’avance ce que vous allez faire, c’est dans votre jauge de concentration que vous allez puiser. Cela vous obligera à démarrer vos activités avec un capital concentration inférieur à ce qu’il aurait pu être si aviez pris le temps de prévoir le déroulement de votre journée.

Commencer par les choses les plus "difficiles"

Les choses les plus “difficiles” doivent de façon optimale être exécutées lorsque votre jauge de concentration est remplie. C’est-à-dire en premier.

Faites des pauses.

Afin que la jauge se remplissent un peu, vous devez faire des pauses. Notre pouvoir de concentration ne “peut” être sollicité de façon efficace, pendant plus de 45 minutes d’affilées.  Ceux qui utilisent la technique du Pomodoro l’ont bien compris. Ils alternent session de travail et temps de pause pour plus de productivité.

Arrêtez de procrastiner: la tâche à accomplir ne va pas disparaître

La seule astuce en la matière c’est le passage à l’action ! D’autant plus que le cerveau nous l’avons vu fonctionne de telle sorte qu’une partie de votre attention restera portée sur cette tâche que vous devriez faire… vous ne pourrez donc pas vous concentrer à faire autre chose...

A ce sujet vous voudrez certainement lire cet article où je m’attaque à la procrastination. Lire ICI.

Créer des routines qui deviendront des habitudes

Le principe de créer des routines est de libérer son “cerveau” afin que certaines tâches soient exécutées de façon automatiques. C’est par le biais de la répétition qu’on arrive à automatiser une tâche en intégrant son exécution afin qu’elle devienne une habitude. Ainsi votre capacité décisionnelle reste intact car vous n’avez plus besoin de penser pour la faire. Tels Mark Zuckerberg ou Steve Jobs qui par leur routine vestimentaire s’offrait le luxe de ne pas utiliser leur attention à savoir ce qu’il allait bien pouvoir mettre sur eux.

Adoptez donc des habitudes du succès, aussi petites soient-elles, qui vont vous permettre d’atteindre vos objectifs sans nuir à votre capacité d’attention et votre pouvoir de concentration.

Optimisez votre environnement

Optimiser votre environnement par rapport aux objectifs que vous avez à atteindre est un facteur de réussite. Par exemple, je rédige mes articles dans un endroit dédié et lorsque j’y suis toute mon attention est automatiquement tourné vers le contenu que je vais produire.

Il vous appartient donc de créer un écosystème qui vous stimule à atteindre vos objectifs.

Créez un cadre favorable à déployer votre pouvoir de concentration.

Entraînez votre cerveau à se concentrer.

La méditation permet de diriger son esprit et de le concentrer vers une idée unique. Vous apprendrez à laisser passer les idées qui s’imposeront à vous et avec l’expérience votre capacité de concentration grandira.

Un autre exercice tout aussi efficace consiste à observer “sans sourciller” un point fixe (idéalement une lumière de bougie) et à tenir ainsi concentré le plus longtemps possible.

Ayez une bonne hygiène de vie

La qualité de votre sommeil et de votre alimentation influence énormément votre capacité de concentration. Des scientifiques l'ont prouvé: passer une nuit blanche affecte les capacités d'attention sélective. Les personnes testées ont démontré qu'elle n'arrivaient pas à se concentrer sur une histoire précise.  Lire ICI.

De même, des aliments spécifiques permettent de booster votre cerveau et de fait une meilleure concentration. Parmi ces aliments on trouve les glucide à bas index glycémique, les poissons gras, les légumes verts, les baies, les noix, les œufs, le curcuma...

Pour aller plus loin...

Vous êtes maintenant "armé" pour développer et mettre à profit la puissance du focus pour atteindre vos objectifs.

N'hésitez pas à me faire un retour de vos expériences et le cas échéant me faire part de vos astuces pour garder votre concentration intacte.

Il ne vous reste donc plus qu'à mettre tout ce que vous avez appris en application. Et quoi de mieux que de concentrer vos efforts sur des domaines porteurs tels que ceux susceptibles de vous permettre d'atteindre vos objectifs avec succès? Alors ne repartez surtout pas sans avoir pris le temps de profiter de votre guide offert "Les 5 piliers de la réussite". C'est un guide qui vous présente de façon détaillée et accessible les 5 domaines dans lesquels vous devez concentrer vos forces pour implémenter la réussite dans votre vie.


2 erreurs fatales que vous commettez et qui vous empêchent d’atteindre vos objectifs.

Admettez-le: vous n’en pouvez plus.

 

Mais vous savez quoi? Vous n’êtes pas le/la seul(e) à être passé par là.

 

Lorsqu’on souhaite atteindre un objectif bien précis, lorsqu’on a un rêve à concrétiser et qu’on s’engage dans le changement… c’est un passage obligé.

 

On s’est tous fait, à un moment ou un autre, la même réflexion: je n’arrive à rien, j’ai envie de tout plaquer ! C’est comme être à vélo, casser une côte et se retrouver à mouliner sur un faux-plat…

 

Et je dois vous dire quelque chose: si vous persistez à camper sur votre position actuelle, à ignorer cet état psychologique,  vous ne réussirez rien de remarquable dans votre vie.

Marre de ne plus avancer ?

Alors écoutez bien ce que je vais vous dire, c’est très important.

 

S’engager seul sur la route du succès, celle qui vous conduira à atteindre vos objectifs, c’est comme entreprendre une traversée du désert à poil et sans eau !

 

La vérité c’est que personne ne veut traverser de désert dans ces conditions là… demandez aux bédouins !

 

En revanche avancer dans vos projets en étant mal entouré ça revient à boire un max de boisson qui donne des ailes (pour s’envoler) alors que vos pieds sont enchaînés à des boulets…

 

Si je vous propose ce genre d’analogies un peu … excentrique?… ahurissante? … loufoque? … complètement naze ! voilà le terme… c’est pour marquer votre esprit.

 

Elles illustrent à la perfection 2 erreurs fatales à votre évolution.

 

Vous voulez en savoir plus et surtout savoir ce que vous devez faire à la place?

 

ça vous tente?

 

Les 2 erreurs à ne pas commettre, si vous ne voulez pas vous retrouver bloqué et finir par abandonner vos rêves.

Prenez des notes on commence tout de suite par la première erreur.

Pour atteindre vos objectifs: explosez le plafond de verre !

 

N’importe quelle personne qui s’est engagée dans un processus de changement vous le dira: arrive un moment où on stagne. Et c’est super frustrant ! C’est le moment où vous arrivez sur ce qu’on appelle un “plateau”.

 

Pourquoi vous n’avancez plus? Notamment à cause de cette 1ère erreur:

Erreur #1: Croire qu’on peut réussir seul !

Vous n’êtes pas seul !

Très certainement que vous avez fait SEUL ce choix d’opérer un changement radical dans votre vie, ou alors de vous lancer dans un business.

 

Au début c’était un engagement fort avec vous-même, mais aujourd’hui vous arrivez au bout de vos ressources.

 

Que se passe-t-il?

 

Le problème.

 

La dure vérité c’est que vous aimeriez passer à un niveau supérieur, continuer à évoluer, mais n’y connaissez rien. Même si vous pensez le contraire.

 

Et je peux vous en parler car je suis passé par là.

 

J’ai lancé mon activité sur la Web mais je n’y connaissais rien en copywriting et développement web. Je ne vous parle même pas de marketing…

 

J’ai littéralement dû faire face à des galères.

  • résoudre les problèmes de référencement et donc me former en SEO.
  • écrire des articles de blog qui soient lus et donc apprendre du copywriting et du storytelling.
  • avoir un site qui soit un tant soit peu originale et donc développer des compétence en codage.
  • etc… etc.

 

Mais ce n’est pas qu’un problème de blogueur à la ramasse. Détrompez-vous.

 

Cela vous concerne également, et peu importe le domaine dans lequel vous vous êtes fixé des objectifs de réussite.

 

  • Vous stagnez dans votre emploi qui ne vous correspond plus et vous n’arrivez pas à vous faire remarquer pour accéder à un poste plus gratifiant.

 

  • Vous vous êtes remis à la course à pied mais ces temps-ci votre motivation est au plus bas: comment ne pas abandonner et retrouver un regain d’énergie?

 

  • En dépit de toute la bonne volonté que vous mettez à éprouver de la gratitude pour ce qui vous entoure, vous êtes d’humeur maussade: comment dépasser cet état et retrouver un état d’esprit positif.

 

La logique

Ce que je veux dire, c’est que quoique vous “entrepreniez”, arrivera un moment où vous vous retrouverez bloqué. Parce que tout simplement vous êtes seul et que vous avez cru pouvoir faire des miracles tout seul !

 

Au début vous avez eu des résultats mais aujourd’hui vous stagnez.

 

Votre réussite repose uniquement sur vos épaules et au final ça vous cause du stress. En plus, votre entourage ne comprend pas ce que vous faites.

 

Si vous voulez vous dépasser quelque soit le domaine, vous devrez à un moment ou un autre sortir de votre solitude. Allez chercher le boost là où il se trouve.

 

“Ceux qui réussissent” sur le long terme l’ont très bien compris. Et maintenant vous ne pourrez plus faire semblant.

 

Car voilà ce qu’ils mettent en place pour se dépasser et atteindre leurs objectifs.

 

Et c’est exactement ce que vous devrez faire si vous voulez passer à un niveau supérieur, ancrer un changement durable dans votre vie et accomplir des actions extraordinaires.

Ce que vous devez faire à la place.

 

Je vous le donne dans le mille: vous allez devoir apprendre à vous entourer. Mais attention: vous allez devoir surtout vous entourer des bonnes personnes.

S’entourer des bonnes personnes est un gage de réussite.

En fait, le mieux que vous puissiez faire est de créer un écosystème solide et viable autour de votre projet.

 

Qu’est ce que ça signifie?

 

Prenons des exemples.

 

Il peut être intéressant pour vous qui êtes solo-entrepreneur de créer un réseau de personnes “comme vous”. Des personnes qui partagent vos valeurs et connaissent vos difficultés, voire même qui sont susceptibles de vous apporter des solutions.

 

Profitez des groupes facebook pour échanger, participez à des événements, intégrez des associations etc…

 

De même que vous n’avez pas à tout faire vous-même! Et par conséquent vous avez tout intérêt à déléguer certaines tâches.  Vous avez décidé de mettre l’accent sur votre couple: alors confiez les enfants à un membre de votre “réseau” (famille – amis – voisins) et filez faire un resto-ciné !

 

Et aussi: on ne parle pas assez de l’importance des mentors ! Ils ont cet avantage qu’ils peuvent être physique ou virtuel. Mais ce qui est sûr c’est que pour donner, il faut recevoir. Alors gagnez du temps en vous faisant accompagner par un coach par exemple, ou en tout cas en modélisant les pratiques de quelqu’un qui est déjà passé par là où vous êtes.

Ayez un mentor qui vous guide pour avancer plus vite et plus sûrement.

Prendre le temps de bien vous entourer va vous propulser vers l’atteinte de vos objectifs en un rien de temps !

 

  • vous allez pouvoir décrocher ce poste gratifiant dont vous rêvez car vous saurez quelle personne sera susceptible de vous aider à l’obtenir !

 

  • vous allez être motivé à continuer la course à pied car vous faites maintenant partie d’un groupe de joggers de votre ville. Et c’est bien plus sympa comme ça !

 

  • La positivité a repris place dans votre existence car vous avez su vous entourer de personnes positives et qui vous renvoient un maximum d’énergie !

 

Alors? Vous êtes super bien entouré maintenant ?! c’est génial, vous pouvez littéralement voler pour atteindre vos objectifs (Redbull donne des ailes, n’oubliez pas =).

 

Mais… oui parce qu’il y a un mais ! Vous n’arrivez toujours pas à décoller du sol ?! Regardez en bas. Il y a peut-être quelque chose qui vous retient.

 

Vous voulez savoir ce que c’est ? Tout simplement la 2ème erreur, celle que nous allons aborder maintenant dans la suite de cet article.

Pour atteindre vos objectifs: brisez vos chaînes !

Vous devez absolument arrêter de faire cette deuxième erreur.

Erreur #2: Tolérer les personnes toxiques !

Il n’y a pas que la petite voix dans votre tête qui vous bride. Mais également toutes ces personnes dont vous feriez mieux de vous débarrasser tellement elles sont nocives.

 

J’ai nommé:

  • les parasites, toujours à l’affût pour ramasser les miettes de votre réussite. Ils vous pompent votre temps et votre énergie.

 

  • les négatifs, qui tirent littéralement vers le bas et vous plombent le moral. Parce qu’il ne faudrait surtout pas que vous leur renvoyez l’image de leur pessimisme.

 

  • les “cons”, (je parle sans filtre !) ceux qui comprennent rien à rien. Ils se complaisent dans la médiocrité et le revendiquent.

 

Dites STOP aux relations toxiques !

Peu importe les personnes qui vous empêchent d’avancer, elles rentrent forcément dans une de ces 3 catégories.

Et vous le voyez bien: ce genre de personne n’a strictement rien à vous apporter. Vous n’avez rien a y gagner, entre celui qui ne fait que profiter de vous, l’autre qui ne veut surtout pas que vous réussissiez -même inconsciemment – et le dernier qui veut même pas comprendre de quoi on lui parle…

 

Franchement. Je vais être honnête avec vous: si vous voulez atteindre vos objectifs, devenir la personne que vous voulez réellement être et avoir la vie qui va avec, commencez par faire le tri dans vos relations.

 

Voilà comment:

Ce que vous devez faire.

Là encore, je ne vais pas passer par quatre chemins: coupez les ponts !

 

Vous n’avez pas à porter les gens qui vous traînent.

 

Regardez: la solution est super simple – à mon sens -:

  • si vous n’êtes pas “obligé” de fréquenter la personne en question, virez-la de vos relations.

 

  • si vous êtes “obligés” (famille – collègues): vous allez malheureusement devoir faire avec, mais 2 solutions s’offrent tout de même à vous.

 

Soit vous initiez la prise de conscience chez la personne concernée afin de transformer la nature de vos rapports en une relation constructive (petit bémol: ça risque d’être compliqué avec les cons”).

 

Soit vous limitez autant que faire se peut vos contacts avec cette personne.

 

Vous trouverez ci et là des coachs ou autres blogueurs qui vous diront: “voici la méthode en 3 étapes pour gérer les personnes toxiques de votre entourage. 1- accepter 2- comprendre 3- agir”.

 

Je ne suis pas ce genre de coach ou blogueuse. Moi je suis plutôt le genre à vous proposer deux alternatives à utiliser à votre convenance.

 

Je n’aime pas du tout ce genre de conseils et je ne vous en donnerai pas sur ce site.

Vous n’avez pas à psychanalyser les personnes toxiques de votre entourage. Je dirais même que ce sont à ces personnes de vous accepter, de vous comprendre et d’agir sur elle-même pour entretenir une relation productive et enrichissante avec vous. A bon entendeur.

Voilà donc pour ce qui est des 2 erreurs fatales à votre progression et qui vous empêchent de passer à un niveau supérieur. N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires si vous avez déjà été confronté à ce genre de situation.

POUR ALLER PLUS LOIN !

Si vous êtes arrivés à ce stade de lecture de l’article c’est que vous faîtes partie de ceux qui sont investi dans la réussite et l’atteinte de leurs objectifs.

Alors ne repartez pas sans avoir téléchargé votre guide offert sur “les 5 piliers de la réussite“. Ce sont les 5 domaines dans lesquels je vous conseille de déployer au maximum vos actions pour implémenter durablement la réussite dans votre vie.

Les 5 piliers de la réussite.

Comment atteindre vos objectifs avec succès et être enfin libre de mener la vie dont vous rêvez ?!


Cessez la procrastination, passez à l'action !

Vous saviez qu’il existe une journée mondiale de la procrastination? Je me demande à quoi on peut bien occuper son temps lors d’une telle journée… apparemment à se mettre en mode “pause”. LoL.

Plus sérieusement. La procrastination, c’est le mal du siècle. Et nous, les français, excellons dans cette discipline. En effet, plus de la moitié de la population française avoue procrastiner régulièrement. Voici donc un article qui pourrait vous intéresser si vous souhaitez avoir quelques repères chiffrés.

https://www.ladn.eu/adn-business/etudes/institut-etudes/etude-francais-procrastination/

A l’heure où il devient quasi-urgent d’effectuer sa déclaration d’impôt, intéressons nous au phénomène. Et si je peux me permettre un petit conseil, faites votre déclaration d’impôt puis revenez lire la suite !

Dans cet article, non seulement vous en saurez plus sur les causes de la procrastination, c’est- à- dire ce qui vous pousse à préférer “glander”. Mais vous trouverez également des solutions efficaces pour “glander” sereinement et par choix !

La Procrastination: tout le monde sait ce que c’est ! …

Je vous présente le Roi des procrastinateurs. Et pas que…

On en entend parler à toutes les sauces. Qui n’a jamais entendu parler de la procrastination? Cette tendance à remettre systématiquement ses actions au lendemain.

Moi même qui tient un discours anti-procrastination, je procrastine… Au moment même où je rédige ces lignes. En effet, un courrier trône sur la table de mon salon. ça fait presque un mois qu’il faut que je le retourne signé au service du cadastre… J’ai honte.

Qui n’a jamais reculé le moment de ranger une armoire? ou encore de classer ses papiers?

La procrastination ne signifie pas ne rien faire. Une personne limite hyperactive ou en tout cas super occupée pourra être qualifiée de procrastinateur. Tant qu’elle ne fait pas ce qui doit être réellement fait…

Le problème en soi n’est pas tant le fait de procrastiner épisodiquement. Je dirais même au contraire que ça peut être bénéfique. Il faut en effet savoir lâcher prise de temps en temps.

Là où ça devient problématique c’est quand cette pratique devient un lifestyle. Quand on ne peut pas s’en défaire et que ça devient limite handicapant. Et parce que procrastiner vous empêche d’atteindre vos objectifs et réaliser vos rêves, il faut vous défaire de cette mauvaise habitude.

Car c’est un phénomène qui tend à durer et finit par devenir un cercle vicieux. En effet, au plus vous procrastinez, au plus vous procrastinerez.

Pour pouvoir lutter contre ce phénomène, encore faut-il en connaître les causes.

C’est ce que je vous propose de découvrir dans la suite de cet article.

…Mais peu de gens connaissent les causes.

Comprendre le phénomène permet de mieux l’appréhender.

Voici les principales causes de procrastination que j’ai pu relever:

  • La tâche à accomplir ne procure pas de satisfaction immédiate. Et du coup, vous manquez de motivation pour la réaliser.
  • Le manque de confiance en soi. Lequel se manifeste à travers le paradigme de l’impuissance apprise. C’est l’intime conviction de ne pas posséder les ressources nécessaires pour atteindre ses objectifs, et qui annule toute volonté même d’essayer.
  • La peur de l’échec, qui peut être si grande qu’elle pousse à retarder l’action
  • La peur de réussir. Oui oui, ça existe ! elle est d’ailleurs liée à la peur du changement. Réussir pourrait en effet entraîner des bouleversements que vou n’êtes pas prêt à assumer…
  • Le sentiment d’insécurité que vous pouvez ressentir au moment d’accomplir une tâche nouvelle ou difficile.
  • Surestimer le temps à allouer à l’accomplissement d’une tâche. Et penser à tort que vous n’allez pas avoir suffisamment de temps pour agir.
  • Le manque d’auto-discipline  qui vous pousse à suivre vos envies de distraction plutôt que faire ce qui doit l’être au moment où il faut.
  • Le manque de clarté sur vos priorités.
  • Être en proie à des habitudes compulsives qui vous poussent à consulter frénétiquement vos mails ou abuser des réseaux sociaux.
  • Le stress, l’anxiété, la fatigue, l’indécision …
Autant de causes de procrastiner, ça donne envie de faire une pause.

Pour nous qui souhaitons inscrire nos actions dans un processus de réussite, toutes ces causes de procrastination sont autant de handicap et d’entraves. Ce que nous voulons, c’est sortir de cette logique et avancer dans l’atteinte de nos objectifs. N’est-ce pas?

Alors lisez la suite, pour savoir comment lutter efficacement contre la procrastination.

Par contre ce que tout le monde devrait savoir: comment combattre la procrastination.

Nous ne sommes pas né procrastinateur. La procrastination est liée à un état émotionnelle. C’est une habitude que nous prenons et que nous développons. Bonne nouvelle ! car ça veut dire que nous pouvons nous en débarrasser.

Voici quelques solutions:

  • Premièrement, vous devez prendre conscience de votre procrastination.

En effet, vous ne pourrez pas agir efficacement à vous défaire d’une habitude dont vous n’avez pas conscience.

Prenez donc le temps d’identifier les moments où vous procrastinez. Et vu que vous pouvez vous référer à une liste (ci-dessus), tentez également d’en trouver les causes.

  • La tâche que vous devez accomplir, vous paraît énorme, difficile. Et vous ne savez pas par quel bout commencer. Alors fragmentez-la. Tout comme vous le faites pour segmenter en mini tâches vos objectifs ambitieux et les rendre ainsi plus facile à réaliser. Avec ce même avantage de rendre la tâche plus motivante à chaque réalisation.

 

  • Il n’y a pas meilleur moyen de guérir le mal que par le mal. Vous voulez cesser de procrastiner? Alors passez à l’action ! Mettez votre cerveau sur pause et ne vous cherchez plus d’excuses. Agissez? Désolidarisez chaque tâche à effectuer de l’ensemble rébarbatif dont elle fait partie et exécutez-la. Point barre.

 

  • Vous devez faire quelque chose de “chiant” ?! Alors rendez-le ludique. Faites le ménage en musique et dansez avec le balai par exemple. Et n’oubliez pas d’immortaliser le moment et de m’envoyer une photo =)

 

  • Souvent le temps que vous pensez devoir consacrer à ce que vous avez à faire vous laisse penser que vous n’aurez pas le temps pour faire autre chose de plus distrayant. Alors une solution serait de vous organiser. Et de planifier également vos moments de distractions.

 

  • En l’occurrence, vous cherchez à remplacer une mauvaise habitude par une autre plus bénéfique. Et l’un des élément à mettre en place est un système de récompense qui motive à adopter la nouvelle habitude. Ainsi vous pouvez vous récompenser en plaçant vos moments de distractions juste après la tâche à accomplir.

 

Vous connaissez Maintenant quelques solutions anti-procrastination. Cela veut dire que si vous êtes un procrastinateur, vous avez donc à présent des astuces pour sortir de cette situation. Et la prochaine fois que vous resterez vautré dans un canapé ce sera normalement par choix et sans culpabilité.

Un peu comme ça… LOL

Car au final, à croire que vous fuyez le stress et la difficulté par la distraction, c’est plutôt du stress et de la difficulté que vous vous rajoutez. Les choses que vous retardez à faire aujourd’hui sont celles qui deviendront urgentes demain ! Alors agissez maintenant car vous n’avez plus d’excuses.

Mais petite mise en garde: comme tout changement ça ne sera pas facile et remplacer cette mauvaise habitude ne se fera pas en un claquement de doigts. Soyez persévérant et indulgent envers vous-même  !

POUR ALLER PLUS LOIN !

Tant que vous y êtes ne repartez pas sans avoir téléchargé gratuitement votre guide “Les 5 piliers de la réussite”. Il s’agit des 5 domaines dans lesquels vous devrez investir vos forces et vos actions pour implémenter la réussite dans votre vie.

Les 5 piliers de la réussite.

Comment atteindre vos objectifs avec succès et être enfin libre de mener la vie dont vous rêvez ?!


COMMENT SE DÉBARRASSER DE SES CROYANCES LIMITANTES ?

Comment se débarrasser de ses croyances limitantes et les mettre littéralement K.O ?!!!

Qui ne s’est jamais dit à soi-même: “j’aimerais bien faire ci ou ça MAIS j’en suis incapable”, ou encore “eux y arrivent mais ce n’est pas pour moi”, etc…

Nos croyances limitantes ont la vie longue… et nous rendent la vie dure…

Pourtant nous pouvons les transformer, les dépasser voire les éliminer!!!

Mais avant toute chose, posons le cadre:

 

Nos croyances limitantes fondent notre existence.

 

Nous sommes ce que nous pensons Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde” – Bouddha.

Cette citation illustre nos systèmes de croyances.

Ce que nous pensons, ce en quoi nous croyons détermine non seulement ce que nous sommes mais également notre vision du monde qui nous entoure.

En résumé, nous sommes assujettis nos croyances.

 

De quel type de croyance parle-t-on?

Par croyance, il ne faut pas entendre une quelconque référence religieuse mais plutôt la confiance, la foi, que nous plaçons en nos capacités.

 

D’où nous viennent ces croyances? Comment se forment-elles?

Elles nous viennent de:

 

  • notre personnalité
  • notre éducation
  • nos expériences

 

Le problème: les croyances limitantes.

Une telle croyance sera limitante dès lors qu’on se pense incapable de faire quelque chose, et qu’on y croit tellement qu’on ne le tente même pas !!!

 

Ne laissez pas vos croyances limitatives scinder en deux le chemin de votre vie: rendez l’impossible possible !

Nos croyances limitantes (ou limitatives)

 

  • sont nuisibles à notre épanouissement.
  • gouvernent notre vie (si nous les laissons faire)

Et le pire, c’est qu’elles sont tellement ancrées en nous que nous en arrivons à les justifier!

Il devient dès lors très difficile de s’en défaire.

MAIS Heureusement, dans ce domaine rien n’est figé: nous pouvons agir sur nos croyances!

 

Identifier ses croyances limitantes.

A chaque fois que vous pensez ou parlez en ces termes:

J’aimerais bien faire ça mais…

Je suis trop CI ou pas assez CA pour faire telle ou telle chose

les choses sont différentes pour les autres

ce n’est pas pour moi

etc…

vous exprimez une croyance limitante.

 

Vos croyances limitantes vous emprisonnent: débarrassez-vous en !!!

Maintenant que vous le savez écoutez vous…  ou encore amusez-vous à écouter votre entourage, vous pourriez être surpris des barrières que les gens se mettent.

Comment se débarrasser de ses croyances limitantes?

Je vais, dans un premier temps, vous exposer 3 méthodes très efficaces qui peuvent vous permettre chacune de vous débarrasser  de vos croyances limitantes.

Ensuite, je vais vous dévoiler LA méthode ultime et infaillible.

 

1- Se débarrasser de ses croyances limitantes avec LA MÉTHODE COUÉ, en guise de préliminaire.

Cette méthode d’autosuggestion consiste à agir directement sur son subconscient en répétant des affirmations positives, afin qu’il les intègre comme vérités.

Ce procédé permet donc de remplacer une croyance limitante par une croyance aidante.

ATTENTION: il ne suffit pas de répéter machinalement une affirmation contraire à sa croyance limitante, il faut Y CROIRE !!! et c’est là que les choses se corsent…

C’est par l’imagination que nous pouvons communiquer avec notre subconscient, lieu où se logent nos croyances, afin de le re-programmer et y implanter des croyances stimulantes et aidantes.

Il est donc préconisé de coupler l’autosuggestion avec la technique de la visualisation positive.

J’aborde cette technique en détail dans cet article: Vaincre ses Peurs.

Mais pour l’essentiel,

dans votre imagination, il est primordial que vous ayez déjà atteint le résultat escompté et que vous vous imprégnez au travers tous vos sens de ce que vous ressentez en ayant atteint le dit résultat.

Pourquoi une telle technique fonctionne?

Tout simplement parce que le subconscient ne fait pas la différence entre la réalité et ce que j’appelle l’imagination réelle à savoir celle qui réunit toutes les conditions de la réalité.

Exemple:

Croyance limitante: “je suis trop nul pour entreprendre ceci, je ne vais jamais y arriver” → Croyance aidante: “Je peux le faire, je vais y arriver”. + imaginez-vous ayant entrepris cette chose avec succès et imprégnez vous de tout ce que vous ressentez en ayant atteint votre but.

Répétez plusieurs fois à haute voix, avec la foi et de façon régulière, en utilisant toujours des formulations positives !!

Fermez les yeux, Respirez, Visualisez.

Cette méthode est simple et facile à mettre en oeuvre, elle constitue une très bonne entrée en matière pour quiconque veut s’attaquer à ses croyances limitantes.

 

2- Se débarrasser de ses croyances limitantes avec la méthode FAIRE COMME SI, pour la transition.

En tant que grande adepte de la PNL, je ne pouvais décemment pas ne pas évoquer cette technique qui consiste à imiter, à agir comme une personne dont le comportement est à l’opposé de nos croyances limitantes.

Quel intérêt?

La technique revient à duper son cerveau afin que celui-ci intègre que ses croyances sont  objectivement fausses et les remplace par de nouvelles croyances, des croyances stimulantes, des croyances aidantes.

Cette technique est largement utilisé par nos voisins anglo-saxons, qui sous le terme “Fake it till you make it” (que l’on pourrait traduire par: fais semblant jusqu’à ce que tu y arrives”).

le principe étant: si vous voulez obtenir un résultat, atteindre un objectif, faites comme si vous aviez déjà obtenu ce résultat, faites semblant d’avoir déjà atteint cet objectif.

Cela va au-delà de la “simple” visualisation positive. Il s’agit réellement d’imiter, de reproduire physiquement, des comportements de personnes ayant obtenu le résultat escompté, ayant atteint l’objectif visé, afin de les réaliser à notre tour.

 

Faire comme celui qui est confiant pour devenir confiant et se débarrasser de ses croyances limitantes !!!

Par exemple:

Si je veux acquérir de la confiance en moi lors de la prise de parole en public

→  je peux m’inspirer et prendre exemple du jeu des acteurs

Je repère et m’imprègne des caractéristiques qui font d’eux de bons orateurs.

J’agis en les imitant, comme si je possédais les caractéristiques en question

Quel intérêt?

En faisant semblant on finit par devenir.

 

3- SORTIR DE SA ZONE DE CONFORT, la voie royale pour
se débarrasser de ses croyances limitantes

Pour moi il s’agit de la meilleure solution pour nettoyer les fausses croyances.

Pourquoi voie royale: car non seulement cela permet de dépasser ses croyances limitantes, mais en plus cela aura pour effet de développer confiance en soi et estime de soi BREF à atteindre l’épanouissement personnel !

Expérience vécue:

J’ai écrit un article sur le fait d’oser sortir de sa zone de confort (si tu ne l’as pas encore lu voici le lien XXX) dans lequel je vous confiais mes regrets quant au fait de n’avoir jamais oser m’aventurer à partir seule à l’étranger pour découvrir le Monde.

Une petite voix en moi me répétait: “oulah malheureuse, ne fais pas ça! tu ne vas pas t’en sortir… c’est dangereux… qui sait quel danger tu devras affronter… et s’il t’arrivait malheur?…  etc…”.

Et vous savez quoi?

J’ai écouté cette voix. Je me suis persuadée qu’elle me disait la vérité.

Bien plus tard dans ma vie, alors que j’étais perdue et sans but véritable, j’ai accompli une action qui a fait taire cette voix en moi.

Je suis partie. J’ai pris ma voiture (dans laquelle j’avais quand-même pris soin de mettre un sac à dos avec le strict nécessaire)  et je me suis mise à rouler vers le sud de la France.

J’ai assisté au feux d’artifice du 14 juillet lancés depuis le pont d’Avignon cette année là.

A l’issu, j’ai poussé un peu plus loin mon escapade, jusqu’aux Sainte-Marie de la Mer. C’est peut-être pas l’Amérique et  j’ai dormi dans le coffre de ma voiture, mais j’y ai passé trois jours qui resteront à jamais gravé dans mon coeur.

J’avais osé: osé sortir de ma zone de confort, osé ne plus écouter cette satané petite voix qui me limitait dans mes actions… oser tout simplement !

Je suis sortie grandi de cette expérience:

 

  • libérée de cette croyance limitante.
  • je me suis reconnue capable, j’ai gagné en confiance en soi.
  • je me suis sentie valable, l’expérience a amélioré mon estime de soi.

Depuis lors, j’ai pris conscience de la puissance qu’il y a à vivre une expérience qui nous pousse à sortir de notre zone de confort.

Comprenez bien que l’échec n’existe pas ! c’est juste un apprentissage: à chaque fois que vous ne parviendrez pas à atteindre votre but, vous apprenez quelque chose, par exemple:

 

  • ce qu’il ne faut pas faire et recommencez en empruntant une autre voie.
  • que vous êtes capable d’oser vous lancer, vous gagnez en confiance en soi!

Si vous êtes intéressé à savoir comment faire pour sortir de votre zone de confort je vous conseille cet article: Zone de confort: osez en sortir.

 

4- LA méthode ultime et infaillible qui vous permettra de vous débarrasser de vos croyances limitantes:

 

Une fois débarrassé de vos croyances limitantes, plus rien ne vous semblera impossible !!!

Nous venons de voir 3 techniques qui se suffisent à elles-mêmes. Mais pour plus d’efficacité: pourquoi ne pas les combiner en une seule !!!

Ainsi, pour combattre vos croyances limitantes, je vous invite à

 

  • les identifier, en établissant une liste à chaque fois que vous repérez une pensée vous limitant dans vos actions.
  • appliquer la combinaison autosuggestion (méthode Coué) + visualisation positive  au quotidien.
  • chercher des sources d’inspirations à imiter (faire comme si).
  • passer à l’action, en sortant de votre zone de confort.

Avec une telle méthode, vous allez mettre vos croyances limitantes K.O !!! et pouvoir enfin devenir ce que vous voulez être: UNE MEILLEURE VERSION DE VOUS MÊME.

Et vous, de quelles croyances limitantes souhaiteriez-vous vous débarrasser??

Dites le moi en commentaires et n’hésitez pas à partager cet article afin d’impacter un maximum de personnes !!!

POUR ALLER PLUS LOIN !

Téléchargez votre guide gratuit 100% confiance en soi et mettez en pratique les 10 stratégies simples et efficaces qu’il contient afin de booster votre niveau de confiance !

Booster sa Confiance en Soi:

10 stratégies simples et efficaces.

Guide 100% gratuit.

Comment gérer son temps pour être plus efficace et moins stressé?

Cela ne fait maintenant que 4 semaines que j’ai commencé le bloging, mais j’en ai rêvé bien avant.

Toutes mes pensées et mon énergie étaient tournées vers la réalisation de ce blog : comment créer un blog ? quel hébergeur ? Gratuit ou non ? Quel thème ? Quels widgets ? Comment apporter plus de valeur à mes lecteurs ? Etc… Etc…

J’avais une idée bien précise de ce que je voulais mettre en place et j’avais même pris grand soin d’écrire des articles en avance.

Malgré toutes ces précautions et en dépit de toute ma bonne volonté, j’ai vite été confrontée à un problème contemporain : celui du TEMPS.

 

Comment un mauvaise gestion du temps peut vous empêcher d’atteindre vos objectifs.

 

Le problème de gestion du temps est la conséquence de la procrastination.

J’ai toujours eu une tendance «naturelle» à la Procrastination, et ce, depuis mon plus jeune âge : j’aimais prendre le temps, prendre mon temps…

Les facilités que j’avais à accomplir les tâches ou devoirs qui m’étaient attribués ont eu pour effet de m’inciter à agir sous l’effet du stress comme s’il était un allié, pour plus de challenges.

Alors je procrastinais :

 

  • je me laissais distraire,
  • il y avait toujours plus important à faire,
  • j’évaluais très mal le temps alloué à l’accomplissement d’une tâche,

Et lorsque je n’attendais pas le stress pour agir, c’était la peur de l’échec qui me poussait à l’inaction…

La procrastination dénote, en effet, un certain manque de confiance en soi.

En résumé, dans ma version béta :

Je remettais souvent à demain les choses qui pouvaient attendre.

J’aimais me vautrer dans le canapé, parcourir mes réseaux sociaux, surfer sans but sur le Web etc…

Sauf que :

les choses qui pouvaient attendre ont finit par devenir urgentes, et le temps que je pensais prendre pour moi s’était vite évaporé : je n’avais plus de temps libre !

Je finissais par courir après le temps, faire les choses à la va-vite, en les bâclant le plus souvent, et en négligeant d’autres au détriment de mon épanouissement.

Dans ma version 2.0 : j’ai décidé de bannir la procrastination de ma vie !!! et pourtant je me suis retrouvée débordée…

 

Comment ?

Je dois composer, peut-être comme vous, avec ma vie de famille, mes obligations professionnelles, ma vie sociale, mes nouvelles activités en corrélation avec mon développement personnel, et la tenue de ce blog…

Ne plus procrastiner ne s’est pas fait du jour au lendemain : les mauvaises habitudes ont la vie longue… et il fallait compter le temps de remplacer mes travers par de nouvelles bonnes habitudes…

Il y avait également un paramètre que je n’avais pas pris en compte : j’avais rédigé des articles d’avance pour gérer et optimiser mon temps.

Seulement, après coup, en les relisant, ils ne correspondaient plus au message que je voulais véhiculer, je les trouvais sans âme, je ne pouvais décemment pas les publier …

Envahie par la pensée de toutes ces choses que je devais faire ou refaire, j’en avais du mal à m’endormir…

 

Comment ne pas être débordée? Comment garder de la sérénité malgré un programme chargé ?

J’ai recherché, et je pense avoir trouvé (pour ce qui me concerne) le moyen de ne plus employer l’expression : « je n’ai pas le temps ! ». Et voici comment j’y suis arrivée:

Je me suis libérée du temps !!!

 

Comment optimiser son temps et avoir plus de temps libre ?

 

Gérer son temps pour devenir plus productif.

 

Avoir plus de temps libre.

1- Au diable les activités « inutiles », tous ces moments où je flânais, errant sans but sur la Toile ou consultant pour la énième fois mes comptes de réseaux sociaux et mes mails…

Vous n’imaginez même pas le temps qu’on peut passer sans s’en rendre compte dans ce genre d’activité (chronophage). C’est fou le temps que j’ai gagné juste en réduisant au maximum ces activités.

Cela ne veut pas dire que je ne consulte plus mes réseaux, ma boîte mail ou que je ne surfe plus sur Internet. Mais maintenant je le fais consciemment à des moments dédiés et parce qu’il est utile de le faire.

J’ai compris que pour se libérer du temps, il fallait cibler les activités «inutiles» ou du moins qui ne revêtent pas une grande importance, et tout simplement les bannir ou y consacrer un minimum de temps.

2- Deuxième cheval de bataille: Stop à la procrastination!!! VRAIMENT !!! Fini de remettre à plus tard ou à demain.

J’ai vite mis le doigt sur le côté néfaste de cette pratique, en terme de stress et de sentiment d’inachevé, voire déception.

Par exemple :

j’ai souvent, par le passé, repoussé une séance de sport jusqu’à ne pas y aller du tout. Je ne me sentais pas fière et j’étais même déçue de ne pas y être aller.

Mais comme le sport n’était pas la seule chose que j’avais repoussé dans la journée, il me fallait faire des choix.

Je sacrifiais donc des activités personnelles pour accomplir d’autres tâches dont la réalisation importait à d’autres que moi.

J’ai donc fais le choix d’avoir le choix, celui de réaliser des tâches au moment voulu, au moment choisi, au moment opportun afin de ne plus avoir à sacrifier des activités qui me tiennent à cœur pour mon épanouissement personnel.

 

Optimiser son temps : quels outils utiliser?

A tous ceux qui comme moi doivent faire face à un réel problème d’organisation :

1- Je conseille de commencer à lister pêle-mêle toutes les tâches que vous devez accomplir : en gros, optez pour la technique de la TO DO LIST.

Non seulement cela permet de se libérer l’esprit, mais également de ressentir une grande satisfaction à chaque fois que vous rayerez de la dite liste une tâche accomplie.

2- Ensuite, priorisez vos tâches, de la plus urgentes à la moins importantes. Voilà comment gérer votre temps va vous permettre de vous libérer du temps.

L’ensemble des pratiques que je vous liste ici sont des pratiques que j’utilise personnellement et que je vous recommande en connaissance de cause.

Afin de prioriser mes tâches, j’utilise, et je vous invite à utiliser, la matrice d’Eisenhower.

Il s’agit d’un outil d’analyse et de gestion du temps qui permet de classer les tâches à accomplir en fonction de leur urgence et de leur importance.

 

Matrice d’Eisenhower

Il ne vous reste plus qu’à dispatcher les tâches de votre TO DO LIST au sein de votre matrice.

3- Munissez vous d’un agenda (pour la vision panoramique) et planifiez à la semaine.

Voilà le plan d’action en 3 étapes que je mets en application et qui me permets d’organiser mon temps:

 

  • to do list.
  • matrice d’Eisenhower.
  • agenda hebdomadaire.

Je précise que j’effectue cette tâche de listing-tri-répartition le dimanche soir. Vous penserez peut-être que je perds du temps en m consacrant à ce genre d’activité… Je vous dirai juste qu’il s’agit de perdre du temps pour gagner du temps !!!

Le temps que j’y consacre n’est pas perdu, et au contraire cela me permet de dégager du temps libre. Imaginez si pour 1H consacrée à cette tâche de « planification » vous dégagez ½ journée de temps libre à exploiter…

 

Optimiser son temps :gagnez en efficacité.

1- Alors que j’étais en quête d’efficacité, j’ai découvert à travers une vidéo un rituel à haut potentiel : la règle 90/90/1 exposée par Robin Sharma.

Il préconise :

«Pendant les 90 prochains jours, consacrez les 90 premières minutes de vos journées de travail à la meilleure opportunité de votre Vie. Rien d’autre. Zéro distractions. Uniquement occupé à ce projet.»

Au bout de 3 mois vous aurez acquis une expertise de 8100 minutes sur un sujet, soit 135 heures consacrées à une tâche unique!!!

C’est une règle que j’applique au quotidien, mais que j’ai dû adapter car il m’était impossible de le faire tous les matins : je me suis engagée à le faire tous les jours, le matin dans l’idéal sinon dans la journée…

Il y a un domaine dans lequel vous souhaitez progresser? Un savoir que vous voulez acquérir? Un contenu que vous envisagez d’élaborer ? Optez pour la règle 90/90/1…

2- Pour gagner en efficacité, vous pouvez vous fixer des challenges dans l’accomplissement de vos tâches.

Moi par exemple, je décide d’accorder tant de temps à telle activité, le but étant de m’y tenir voire de me surpasser en exécutant la tâche plus rapidement (mais correctement) que le temps alloué à sa réalisation.

Les bénéfices à tirer d’une telle méthode sont: concentration et épanouissement !

3- Vous vous apercevrez que vous réussirez à mener bien mieux certaines activités selon le moment de la journée où vous les entreprendrez.

Par exemple :

Je suis beaucoup plus productive dans une activité sportive, si je l’exécute en début d’après-midi et tout ce qui concerne les talents créatifs me réussissent mieux le matin.

Je planifie donc ma journée en tenant compte de mon rythme biologique, et je vous conseille d’en faire autant.

4- Concentrez vous sur une tâche à la fois.

Commencer plusieurs tâches en même temps est le meilleur moyen de n’en finir aucune, de les bâcler ou de retrouver à nouveau déborder.

Mon conseil: N’ entamer pas plusieurs tâches en même temps !!!

5- Profitez des temps morts pour être efficace.

Vous passez du temps dans les transports communs pour vous rendre sur votre lieu de travail?

Peut-être à raison de 1 à 2 heures par jour…

Profitez-en pour avancer sur un article que vous avez à rédiger, formez-vous en lisant un livre, checkez vos mails etc…

Personnellement, j’occupe le temps que je passe dans mon véhicule, à écouter des podcasts et me former ainsi sur des sujets qui m’intéressent et me sont utiles.

Vous imaginez bien que je ne me suis pas réveillée un matin en ayant la lubie de m’intéresser au développement personnel…

Caser des tâches et activités sur des périodes de temps morts permet d’être efficace et productif.

 

La meilleure méthode de gestion du temps est la PLANIFICATION.

6- Un autre vecteur pour rester concentré et productif : investissez un cadre approprié !

Quand je tiens à rester concentrée sur ce que je fais, je me mets dans un environnement propice, sans tentation à la distraction.

Je coupe les notifications de mon smartphone (et ne le consulte même pas), je peux investir un lieu favorable à l’écriture (une bibliothèque, par exemple ou un espace de co-working)…

7– Enfin, vous devrez apprendre à refuser certaines contraintes.

Par exemple:

J’ai appris à décliner certaines invitations, car il me fallait me consacrer à un projet précis, et mener une activité parallèle ou intrusive aurait été fatal au bon déroulement du dit projet.

Refuser ponctuellement certaines tâches ou activités est l’occasion de se créer du temps, de ne pas être débordé, être efficace, et en cela, il s’agit d’une bonne technique d’optimisation du temps.

Je récapitule :

 

12 conseils afin de gagner du temps, optimiser son temps ET être efficace et productif.

Comme je vous en ai fais part un peu plus haut dans cet article, je me suis fais ma propre opinion, j’ai expérimenté le jeu du temps : j’applique tous ces principes et conseils que je vous ai dévoilé supra.

Forte de cette expérience je peux aujourd’hui vous donner mes 11 conseils à mettre en place afin de vous organiser, gagner du temps et être efficace.

1- Stop à la procrastination et activités inutiles.

2- Déconnectez-vous! Ne vous laissez pas distraire.

3- Listez vos tâches.

4- Priorisez-les.

5-Planifiez-les à la semaine.

6- Optez pour la règle 90/90/1.

7- Challengez-vous.

8- Respectez votre rythme biologique.

9- Exécutez une tâche à la fois.

10- Rendez productif les temps morts.

11- Optez pour un cadre de travail approprié et inspirant.

12- Sachez dire NON.

 

Appliquez ces 12 conseils et devenez un maître du temps.

Et vous, quels outils et techniques utilisez-vous afin de gagner du temps et être plus productif ? N’hésitez-pas à me le dire en commentaire… et à partager cet article

POUR ALLER PLUS LOIN !

Ne repartez pas les mains vides et choisissez votre guide pratique GRATUIT:

Les 5 piliers de la réussite.

Comment atteindre vos objectifs avec succès et être enfin libre de mener la vie dont vous rêvez ?!

Booster sa Confiance en Soi:

10 stratégies simples et efficaces.

Guide 100% gratuit.