Plus jeune, je savais que je n’avais pas confiance en moi. Le genre de manque de confiance qui faisait que je voulais plaire à tout prix. Que je voulais être appréciée quitte à faire des choses qui ne me ressemblaient pas.

Puis un jour, j’ai fais l’expérience de la peur de parler en public. C’était à l’oral du “Bac de Français”… J’avais toujours été bonne élève mais ce jour-là: sueurs, moiteur dans les mains, bouche sèche, gorge nouée et tête qui tourne. J’ai bien cru que j’allais tout foirer. Au lieu de ça, je m’en suis une mauvaise note et la croyance selon laquelle “l’oral c’est pas pour moi” et “Je suis nulle dès qu’il s’agit de m’exprimer en public”.

Ce genre de peurs et de croyances peut être dangereuses parce qu’elles conditionnent vos choix et donc votre vie. Personnellement, j’ai poursuivi des études supérieures où il n’y avait aucune nécessité de passer des épreuves orales ou en tout cas très peu. Et pour le si peu qu’il y en avait, je les ai tous “raté” ! Heureusement que j’avais des facilités à l’écrit… et vive le système de compensation.

Au fil des ans, j’ai finalement surmonté ma peur de parler en public. La première étape je l’ai déjà relaté dans cet article: Un plan d’action en 4 étapes pour réussir sa prise de parole en public.

Je suis maintenant en mesure de m’exprimer sans préparation. Et même si la nervosité est toujours là, je suis capable de la contrôler. Ça n’a pas été pas facile, mais j’ai réussi grâce à des techniques apprises dans des livres et d’autres que j’ai développé moi-même.

Voici donc quelques astuces qui pourront vous aider, comme ils m’ont aidé, à surmonter la peur de parler en public.

1/ Admettez votre peur.

La première des choses à faire est d’admettre que vous êtes un peu nerveux quand vous parlez à votre public. Dites-leur ! Si vous agissez ainsi, le public sera plus indulgent. Plus important encore, vous vous sentirez plus détendu maintenant qu’ils ne s’attendent pas à une présentation de classe mondiale. Imaginez leur surprise lorsque vous leur aurez fait la meilleure présentation de tous les temps malgré votre nervosité.

Vous pouvez le dire sur le ton de la plaisanterie… ça détendra l’atmosphère.

2/ Redéfinissez votre public

Redéfinir votre public signifie changer votre façon de voir votre public. Au lieu de les voir comme des personnes là pour vous juger / évaluer, voyez les plutôt comme des étudiants à qui vous allez apprendre quelque chose.

Ou encore considérez-les comme des personnes que vous connaissez, mais que vous avez perdus de vue depuis 10 ans. De cette façon, vous pouvez maintenir un contact visuel en essayant de déterminer où vous l’avez déjà vu. Les spectateurs y verront une présentation très amicale et personnelle.

N’essayez pas de vous convaincre qu’il s’agit de bébés en couches ou de clowns assis sur des chiottes. Il serait embêtant en effet de partir en crise de fou rires ! Et ne parlons même pas du fait d’essayer de vous convaincre qu’il n’y a personne autour de vous lorsque vous leur parlez… ça ne marche pas !

3/ Investir dans les aides visuelles

Imaginez une présentation avec de superbes diapositives PowerPoint et des notes données à chacun des membres de votre public. La moitié du temps, leurs yeux ne seront pas sur vous. Ils liront les notes et vos diapositives. Cela vous aidera beaucoup, car vous pourrez alors parler devant des personnes qui ne vous regardent pas tout le temps. Et quand ils vous regardent, vous pouvez vous concentrez simplement sur d’autres personnes qui ne vous regardent pas. Ce serait plus facile, non ?!.

4/ Faire des erreurs intentionnellement

Cette astuce est un peu dingue… mais très efficace et je vous encourage à l’essayer.

L’idée c’est de détendre l’atmosphère.

Imaginez: une fois que vous aurez “accidentellement” laissé tomber vos notes par terre, et averti votre public que la présentation serait incompréhensible après cela (vu que vos notes sont désormais mélangées). Que va-t il se passer d’après vous? Fort à parier que vous allez entendre des éclats de rire.

L’objectif est de prendre le contrôle de votre public.

Si vous pouvez les faire rire et les rendre plus interactifs, votre présentation aura cette impression de désinvolture qui la rendra plus mémorable que d’autres. En fin de compte, vous serez plus à l’aise.

5/ Parler à une personne à la fois

L’une des choses les plus terrifiantes lorsqu’il s’agit de parler en public, c’est le nombre de personnes que vous avez en face de vous. Pour surmonter cela, l’astuce consiste à parler à une personne à la fois.

Choisissez une personne de votre public et consacrez-lui un instant de votre présentation.

Lorsque quelqu’un vous pose une question, changez de cible et répondez-y comme si vous étiez en train de bavarder en tête à tête.

6/ Donner son opinion personnelle

Lorsque vous parlez ou donnez un exposé, essayez d’exprimer quelques-unes de vos opinions personnelles sur le sujet.

Même si vous les avez préparées à l’avance, faites comme si les idées vous étaient venues “juste” pendant la présentation. Votre public sera intéressé d’avoir votre point de vue, comme une exclusivité. Cela différenciera votre présentation, et lui donnera une dimension “intimiste”.

7/ S’amuser à expérimenter

C’est de loin le conseil le plus important de tous.

Amusez-vous avec votre public. Essayez de nouvelles façons de leur donner la meilleure présentation. Expérimentez peut-être une nouvelle approche amusante ou parcourez la salle au lieu d’être statique sur la scène.

Amusez-vous à expérimenter le comportement humain et vous verrez que parler en public n’est pas si effrayant après tout.

En Conclusion,

Vous voilà fort de 7 astuces pour parler en public sans crainte. A vous de jouer !

N’hésitez pas à me faire part de vos expériences en commentaires et si VOUS avez vos petites astuces, partagez-les…

Téléchargez gratuitement le guide "10 stratégies simples et efficaces pour booster sa confiance en soi"